AccueilScoop et PeopleAlgérie : l’accueil réservé à Caroline Chahinez fait polémique

Algérie : l’accueil réservé à Caroline Chahinez fait polémique

People – L’accueil exceptionnel réservé à la youtubeuse Caroline Chahinez lors de son retour en Algérie, a déclenché une vive polémique sur les réseaux sociaux. On vous en dit plus dans cette édition du mardi 7 décembre 2021.

Devant et derrière la caméra, elles postent des vidéos de mode ou de beauté. Grâce à leurs vidéos, une véritable communauté de fans s’est formée sur le Web autour de ces youtubeuses qui sont devenues les stars des réseaux sociaux. C’est le cas notamment de l’influenceuse algérienne établie en Suède. Cependant, à son retour en Algérie, Caroline Chahinez a créé une vive controverse. Les détails dans la suite des lignes.

En effet, l’influenceuse algérienne a fait parler d’elle sur la Toile. À l’occasion de son retour sur le sol national, une foule importante s’est mobilisée à l’aérogare de Houari Boumedienne. Cela afin d’accueillir chaleureusement la jolie brune. L’événement a suscité moult interrogations. Le déplacement massif des fans de Caroline Chahinez a provoqué des vagues d’étonnement.

Chahinez Caroline au cœur d’une vague de critique

Effectivement, l’engouement du public pour l’épouse de Tom a essuyé de nombreuses critiques. Plusieurs pages ont déploré l’importance accordée à ces personnes jugées « sans histoires ». Cela au détriment des têtes pesantes algériennes. Certains internautes algériens se sont désolés de la situation jugée déplorable.

« On aurait préféré voir un tel accueil à l’arrivée de l’Algérien aux 1500 brevets, Belgacem Haba », a déclaré un utilisateur de réseaux sociaux. « Que se passe-t-il dans mon pays ? À notre époque, la médiocrité et la décadence sont devenues une maladie courante », a écrit un autre internaute sur Twitter.

En outre, des internautes ont estimé que l’heure est au changement. Ils ont mis en exergue l’importance de réaliser une véritable révolution intellectuelle. Et de restructurer le système de valeurs de la société algérienne. Et ce, afin de faire face à « la dégradation sociale » et éviter une véritable « dispersion intellectuelle », lit-on sur les diverses plateformes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes