AccueilScoop et PeopleAlgérie : les pages Instagram de Numidia Lezoul et de Rifka vont...

Algérie : les pages Instagram de Numidia Lezoul et de Rifka vont être supprimées à leur sortie de prison ?

Algérie – Du nouveau sur l’affaire Future Gate, il s’agit d’une probabilité de suppression des pages Instagram de Numidia Lezoul, de Rifka ainsi que celui de Stanley par ordre du juge. Pour les curieux, nous vous dévoilerons davantage de détails dans la suite de cet article du samedi 12 février 2022.

Presque 3 semaines de leur incarcération, les influenceurs algériens font parler d’eux. Impliqués dans l’affaire Future Gate, ces derniers se retrouvent toujours au cœur de l’actualité. Accusés d’être complices avec une entreprise frauduleuse et fictive, ces derniers se retrouvent donc mêlés à une histoire d’arnaque. De ce fait, les pages Instagram des influenceurs les plus connus d’Algérie, Numidia, Rifka et Stanley vont-t-elles êtres supprimées après leur sortie de prison ?

Effectivement,l’affaire Future Gate ressort encore des nouvelles surprenantes. Ce qui concerne, cette fois-ci, les pages Instagram des influenceurs en questions. À savoir Numidia Lezoul, Rifka ainsi que Stanley. En effet, une nouvelles information circule. Celle-ci, concerne la probabilité de supprimer les comptes Instagram de ces influenceurs à leur sortie de prison.

Au fait, dès l’annonce de leur détention provisoire, les fans de ces créateurs de contenu se déchaînent. Ces derniers ne cessent de guetter le moindre détail à leur sujet. Une nouvelle qui a bouleversé la Toile algérienne. Ainsi, la communauté de ces stars du Net n’a pas arrêté d’en apprendre davantage.

Affaire Future Gate : l’avocat de Stanley prend la parole

Dans une déclaration à la chaîne émiratie Akhbar Al Aan, maître Nadjib Bitam, avocat de Mohamed Aberkane, connu sous le nom de Stanley, s’est exprimé à ce sujet. En effet, le spécialiste prend la parole au sujet des pages Instagram des influenceurs. Ces derniers sont impliqués dans l’affaire Future Gate. L’avocat déclare alors que si la justice algérienne acquitte les accusés, ces derniers ne verront pas leurs comptes Instagram supprimés.

Dans le cas contraire, souligne maître Bitam, une autre procédure verra le jour. En effet, s’ils sont reconnus coupables des accusations portées contre eux, le juge aura donc la possibilité d’ordonner la suppression définitive des réseaux sociaux des influenceurs en question. Et plus précisément ceux d’Instagram. D’autant plus que Numidia, Rifka et Stanley ne disposaient pas d’un registre de commerce. Et ce, pour faire leurs placements de produits sur leurs comptes Instagram.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes