AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : le marché des voitures d’occasion stagne pour cette raison

Algérie : le marché des voitures d’occasion stagne pour cette raison

Automobile – Actuellement, le marché des voitures d’occasion en Algérie est en stagnation. Si vous voulez connaître la raison qui se cache derrière cette situation, n’hésitez pas à lire l’intégralité de cette édition. Dzair Daily vous dévoile tout, ce mercredi 21 décembre 2022. 

Ces dernières années, le secteur automobile est passé par une longue crise. En effet, le gel sur le dossier de l’octroi des agréments pour l’importation des voitures neuves a fait que les prix des voitures enregistrent, à chaque fois, de nouveaux records, sur le marché d’occasion en Algérie. 

Au fait, se procurer une voiture d’occasion était devenu un rêve pour les Algériens. Et ce, vu la flambée des prix qui était constatée au niveau des différents marchés d’occasion. Aujourd’hui, la situation semble prendre un nouveau tournant. Effectivement, le marché de la seconde main a stagné ces derniers mois.

Désormais, il n’y a ni achat ni vente d’engins à quatre roues sur le marché. Et la cause est bien claire ! Et oui, depuis l’annonce du gouvernement du lancement de l’importation des voitures neuves et de moins de trois ans, la marché d’occasion a complètement stagné. 

Ce n’est pas tout ! Le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, avait même publié le cahier des charges tant attendu par les concessionnaires automobiles. Cela se concrétise et une plateforme numérique a été créée pour les opérateurs économiques. Ceux qui veulent se lancer dans l’importation ou encore dans l’activité de construction locale des véhicules.  

Algérie : les revendeurs des voitures d’occasion ne vendent plus !

D’ailleurs, après l’annonce de l’importation des voitures neuves et moins de trois ans, les spécialistes ainsi que les citoyens s’attendaient à une baisse des prix des voitures de seconde main. Toutefois, le marché des voitures d’occasion a connu une stagnation sans précédent. 

Ce qui a été confirmé par certains revendeurs au micro d’El Watania TV. Parmi eux, un propriétaire d’une voiture a affirmé qu’avant l’annonce du gouvernement, il avait reçu une offre de 168 millions de centimes. Or qu’aujourd’hui, on lui a proposé 130 millions de centimes. Affirmant ainsi qu’il n’y a ni achat ni vente actuellement sur le marché d’occasion. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici