AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : le marché des voitures d'occasion sous la loupe

Algérie : le marché des voitures d’occasion sous la loupe

Automobile – Le marché des voitures d’occasion fait l’objet d’une attention bien particulière en Algérie. Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations à ce sujet dans la suite de cette édition d’aujourd’hui. Apprenez tout ce dimanche 4 décembre 2022 ! 

Vous n’êtes pas sans savoir que depuis le début de la crise automobile en Algérie, nombreux sont ceux qui se sont dirigés vers le marché des voitures d’occasion. Chose qui a d’ailleurs provoqué des prix exorbitants et sans précédent des engins à quatre roues. 

Aujourd’hui, après le retour à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, beaucoup s’attendent à un chamboulement du marché de la seconde main. Toutefois, certains spécialistes ont constaté une stagnation sur ce dernier où l’acheteur se retient en espérant une baisse des prix au moment où le vendeur refuse encore de céder sa voiture à un prix bas. 

Mais la situation peut changer à tout moment. Pour cela, le gouvernement doit, selon beaucoup d’experts, prêter une attention particulière au marché des voitures d’occasion. En plus de celui lié aux pièces détachées.

C’est justement ce que prévoit le protocole du Comité stratégique de la filière automobile, qui sera présenté aux concessionnaires actifs du secteur très prochainement. Le quotidien arabophone Echorouk relate l’information. 

Une nouvelle stratégie pour relancer la construction automobile

En effet, les constructeurs automobiles doivent signer, d’abord, un accord afin d’entamer le processus de fabrication des voitures en Algérie. Sachant que toutes les étapes du projet en question seront accompagnées par une veille minutieuse de tous les composants du secteur automobile national.

Soit, notamment, le marché de la seconde main, les pièces détachées et les services après-vente. Il est utile de noter, par ailleurs, que le rôle du susdit comité consiste à relancer les activités industrielles en Algérie. Il se charge en outre d’améliorer le taux d’intégration dans la construction de véhicules.

Ce n’est pas tout ! La mission de l’organisation repose notamment sur le suivi et l’évaluation des projets. Elle établit également une feuille de route pour les projets structurants, levant les obstacles auxquels ils sont confrontés. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes