AccueilÉconomieAutomobileIndustrie automobile en Algérie : après le Japon, un autre pays asiatique...

Industrie automobile en Algérie : après le Japon, un autre pays asiatique s’intéresse

Industrie – Après le Japon, un autre pays asiatique annonce son intention de rejoindre le marché automobile en Algérie. Dzair Daily vous dévoile tous les détails dans la suite de ce passage d’aujourd’hui. Apprenez tout, ce mardi 20 décembre 2022. 

Vous n’êtes pas sans savoir que le secteur automobile dans notre pays passe par une nouvelle ère après une longue crise. Désormais, plusieurs investisseurs internationaux s’intéressent au marché algérien. Tout comme le Japon, un autre pays asiatique compte se lancer dans l’industrie automobile en Algérie. Nous vous disons tout dans les lignes qui suivent. 

Nous parlons là du pays le plus peuplé d’Asie de l’Est, la Chine. En effet, les investisseurs chinois s’intéressent, eux aussi, à l’investissement en Algérie. Sachant que la Chine prévoit d’installer une ou plusieurs usines de montage de véhicules en Algérie. Il est question de ce qu’a rapporté African Manager dans son passage. 

Au fait, le Chargé d’Affaires de l’ambassade de Chine en Algérie, Qian Jin en l’occurrence, a affirmé, hier, que les constructeurs chinois s’apprêtent à coordonner avec les responsables algériens du secteur de l’industrie. Notons que deux grandes marques chinoises pourront se lancer dans le montage des voitures dans notre pays. Retrouvez plus de détails dans la deuxième partie de l’article présent.

L’industrie automobile en Algérie intéresse ces constructeurs 

D’ailleurs, le même responsable a même annoncé le nom des sociétés chinoises qui s’intéressent à l’investissement en Algérie. Effectivement, le chargé d’Affaires de l’ambassade chinois a avoué qu’il s’agit de Yutong Bus, l’entreprise spécialisée dans la construction d’autobus et d’autocars. En plus du groupe Shaanxi Automobile. 

Ce dernier est un fabricant chinois de camions et d’autobus. Ce n’est pas tout ! D’après la même source, même l’entreprise chinoise Chery automobile s’intéresse à l’importation de ses engins à quatre roues sur le marché algérien. Pour passer par ailleurs à la fabrication locale. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici