AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : marché automobile des voitures d'occasion… État des lieux à Tidjelabine

Algérie : marché automobile des voitures d’occasion… État des lieux à Tidjelabine

Algérie – Tous les détails concernant le marché automobile des voitures d’occasion à Tidjelabine vous seront dévoilés dans les lignes qui suivent. On vous en parle, ce 26 septembre 2021. 

Ce n’est un secret pour personne que le marché automobile dans le pays passe par une phase assez compliquée. On une suspension de l’importation et de construction qui dure depuis plus de deux (2) ans déjà. Elle handicape sévèrement le secteur. Ce qui se répercute systématiquement sur le marché des voitures d’occasion en Algérie, notamment celui de Tidjelabine. Faisons le point sur la situation. 

Effectivement, le désordre règne à Tidjelabine. En fait, de nombreux vendeurs qui se sont rendus au marché parallèle des voitures à Tidjelabine, le matin du samedi, ont été empêchés d’entrer. Ce qui les a poussés à contourner la vigilance des autorités sur place afin d’exposer leurs voitures sur le bord de la route nationale n°5. C’est ce qu’a rapporté Echaab dans son édition d’hier. 

Ainsi, on n’est pas encore sortis de l’auberge. La crise du marché d’occasion persiste et se poursuit. Notamment, dans la commune de Tidjelabine. Les tensions sont palpables entre le locataire de l’espace où on s’expose ces voitures et les responsables locaux. Cela malgré la récente décision de reprendre l’activité au niveau du marché en question. 

Marché automobile : confusion à Tidjelabine 

Cependant, une seconde décision est survenue au plus grand étonnement des commerçants et des citoyens. Celle de ne pas autoriser la reprise d’activité comme elle était programmée une fois tous les 15 jours. Provoquant la colère des personnes qui se sont déplacées sur place pour finir bredouille. 

Par ailleurs, c’est ce qu’on apprend par le biais de la même source médiatique qui avait déjà soulevé cette question. C’était lors d’un entretien avec le maire par intérim de la commune de Tidjelabine. À savoir, Mohamed Seghir Kahouadji. Ainsi que le locataire du marché en question.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes