Algérie : Liberté pour Louisa Hanoune et 15 ans de prison pour Said Bouteflika, Toufik et Tartag

Algérie – Le verdict vient de tomber lors de ce 2ème jour de procès en appel des quatre accusés dans l’affaire du « complot contre l’autorité de l’État ». 15 ans de prison ferme pour Said Bouteflika et les deux généraux à la retraite Toufik et Tartag. 3 ans de prison dont 9 mois fermes pour Louisa Hanoune.

Alors que le procureur prés la Cour militaire de Blida a demandé l’aggravation des peines requises à l’encontre de tous les prévenus en requérant 20 ans de prison contre eux, Said Bouteflika, Mohamed Mediene dit Toufik et Bachir Tartag ont été condamnés à 15 ans de prison ferme par le tribunal militaire de Blida ce lundi 10 février 2020, rapporte le média arabophone Sabq Press.

La secrétaire général du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune a été quant elle, condamnée à 3 ans de prison dont 9 mois ferme pour non-dénonciation de la réunion. Elle quittera donc la prison aujourd’hui 10 février après avoir purgé sa peine, précise la même source.

Pour rappel, les quatre accusés ont été condamnés en septembre dernier en première instance par le tribunal militaire de Blida à 15 ans de prison ferme chacun pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État ». Des faits prévus et réprimés respectivement par l’article 284 du Code de la justice militaire et les articles 77 et 78 du Code pénal ».

https://www.facebook.com/ramdaneyoussef.tazibt/posts/1590563321107814

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes