Algérie : importation automobile, prix des voitures.. Le point sur la situation

Algérie – On vous expose, ce mardi 28 septembre 2021, tous les détails relatifs à l’importation automobile dans le pays et aux prix des voitures, que ce soit l’occasion ou le neuf.

Alors, le marché de l’automobile en Algérie peine à se remettre sur pied depuis plus de deux années, que ce soit pour l’importation ou la construction de voitures et c’est ce qui a conduit à une hausse dans les prix des voitures d’occasion. Cette situation a en fait suscité l’anxiété de beaucoup de citoyens, mais aussi de prétendants concessionnaires après l’écartement de leurs dossiers.

Au fait, les candidats à l’importation de voitures en Algérie ont, pour la majorité, reçu des refus de la part du Comité technique. Cela concernant leurs dossiers de demande d’agrément. Ce qui a amené la commission de recours à organiser des réunions, dans le but de connaître les raisons de cette décision.

En outre, ladite commission doit procéder au travail après avoir reçu des recours de la part des candidats écartés. D’autant plus qu’elle devrait livrer une réponse dans un délai de 20 jours après réception des demandes. Ce qui veut dire qu’à partir du 09 octobre prochain, le dossier des concessionnaires pourrait connaître une nouvelle tournure.

D’un autre côté, le prix des voitures d’occasion continue sa hausse qui a pu atteindre 200 % pour certains modèles. Désormais, les marchés des voitures d’occasion sont devenus la bête noire des acheteurs, mais aussi des vendeurs. Sachant que le citoyen moyen ne se permet quasiment plus d’acheter une voiture d’occasion. Encore plus avec les prix exorbitants du nombre restreint des voitures neuves fabriquées en Algérie.

Automobile en Algérie : prix des voitures neuves avec possibilité de vente à crédit

En outre, la reprise de l’importation des voitures n’a pas été officiellement relancée en Algérie. Cependant, certains concessionnaires multi-marques arrivent à importer un nombre de voitures neuves. Comme la Swift Dzire de la firme japonaise, Suzuki, qui est proposée à 294 millions de centimes.

Cela dit, cette nouvelle citadine, d’après sa fiche technique, dispose de différentes caractéristiques de confort et de sécurité. Avec notamment un design frais et innovant, faisant d’elle la petite voiture de ville idéale. Tout en bénéficiant des dispositifs de haute sécurité pour assurer des trajets en toute tranquillité.

Automobile en Algérie : Al Salam Bank offre des crédits hallal pour l’achat de voitures 

Pour rappel, les autorités ont permis aux concessionnaires qui procèdent au montage de voitures, d’utiliser les kits SKD et CKD. Ceux qui étaient saisis depuis un bon moment. De ce fait, le crédit à la consommation auprès des banques est désormais disponible. C’est pour ceux qui veulent acquérir un véhicule flamboyant neuf.

On retrouve, la Renault Clio limited, la Dacia Stepway et la Renault Symbol avec leurs deux versions essence et diesel. Ces voitures ont été mises en vente aux prix de 332 millions pour la Clio, 286 pour la Sandero Diesel et 263 pour la version essence. Pour ce qui est de la Symbol, la voiture est disponible aux prix de 245 et 289 millions, en finition essence et diesel.

Donc, les différentes institutions financières en Algérie, comme Al Salam Bank, proposent des crédits. Cela avec la mise à disposition du financement halal pour l’achat de ces véhicules. Les citoyens qui répondent aux conditions stipulées par ces Banques peuvent désormais bénéficier d’un crédit et avoir une voiture neuve après tant d’attente.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes