AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : quelle disponibilité de l’huile de table subventionnée ? Le ministre...

Algérie : quelle disponibilité de l’huile de table subventionnée ? Le ministre tranche

Société – Le ministère du Commerce apporte du nouveau au sujet de la disponibilité de l’huile de table subventionnée en Algérie. Vous êtes intéressés d’en savoir plus ? Ne bougez pas alors ! Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails à ce sujet dans la suite de son édition du lundi 24 octobre 2022. 

La disponibilité de l’huile de table sur les marchés alimentaires de l’Algérie alimente tous les débats. Les citoyens se demandent alors jusqu’à quand cette situation va perdurer. À cet effet, le ministère du Commerce s’est prononcé à travers une vidéo publiée sur sa page Facebook. Nous vous en disons plus ci-dessous. 

Effectivement, le département de Kamel Rezig a tenu à rassurer les citoyens algériens quant à la disponibilité du susdit produit de large consommation. Et cela, au niveau de l’ensemble des magasins du territoire national.

Selon la séquence en question, ces derniers ont renouvelé tout leur stock d’huile de tournesol. Sachant que celui-ci a récemment connu une forte crise en Algérie. La pénurie, selon les précisions du même département ministériel, est due à plusieurs raisons.

À savoir, la contrebande déguisée, la grande consommation et le stockage excessif des bouteilles par le consommateur. Plusieurs phénomènes qui sont encore d’actualité, malgré les efforts fournis par les autorités à l’effet d’assurer la disponibilité de cette denrée de base.  

Subvention des produits alimentaires : voici plus de détails

Il convient de noter que le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a rencontré, il y a quelques jours, les responsables commerciaux de 58 wilayas. Il s’agit là de ce qu’a  rapporté DZ News dans une vidéo publiée sur YouTube. Selon les précisions de la même source médiatique, cette réunion a eu lieu afin d’assurer à la population algérienne divers produits alimentaires de large consommation.

À savoir, le lait, l’huile de table et le sucre. Il sied de rappeler que les autorités et le gouvernement algérien ont décaissé de grosses sommes pour la subvention des articles alimentaires précités. Et ce, en vue de protéger le niveau de vie et le pouvoir d’achat du citoyen. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes