Algérie : le départ de Cheba Kheira en harraga critiqué par Farida Herhar

People – La célèbre actrice, Farida Herhar, a désapprouvé le comportement de Cheba Kheira qui a quitté l’Algérie par la voie de la harga. Dzair Daily rapporte pour vous ses propos dans cette édition du mercredi 23 mars 2022.

Traversant des épreuves pénibles, l’interprète de « Hokm El Zaman » a fait le choix de quitter son pays natal. Pour se rendre au Vieux continent, la chanteuse du Rai a tenté, en effet, la traversée périlleuse de la Méditerranée. Chose que l’actrice Dz a fortement désapprouvé. Farida Herhar a donc critiqué la conduite de Cheba Kheira qui a fui l’Algérie à bord d’embarcation rapide. On vous en dit plus à ce sujet dans les paragraphes qui suivent.

Si vous êtes des fidèles aux émissions people algériennes, vous aurez certainement cerné le personnage de Farida Herhar qui ne se retient pas de dire ce qu’elle pense. L’actrice s’est fait remarquer ces temps-ci, car elle n’hésite pas à pousser des coups de gueule. Il n’y a pas longtemps, c’était contre Yasmine Ammari. L’artiste n’avait aucunement été tendre à l’égard de celle qui a fait le choix de se reconvertir en productrice.

Fidèle à elle-même, la jeune femme s’en ai pris à une autre artiste. C’est lors de l’émission « Explore » diffusée sur l’antenne Nedjma TV que Farida Herhar s’est exprimée sans filtre sur l’immigration clandestine de Cheba Kheira. La locutrice se dit totalement contre la décision de l’ex-partenaire du MCO qui a mis dramatiquement sa vie ainsi que celle de ses enfants adoptifs en danger.

Farida Herhar s’exprime sur le phénomène de la harga

Aux yeux de l’invitée du programme, la harga n’est rien de plus qu’une tentative de suicide. Farida Herhar s’est référée en particulier aux expériences des gens de son entourage pour appuyer ses dires. « Je connais personnellement plusieurs familles qui n’ont aucune nouvelle de leurs fils ayant immigré clandestinement vers la destination européenne », a-t-elle lancé. 

« Elles ne sont même pas au courant s’ils sont morts ou vivants », a poursuivi la même intervenante. Des mots très forts qui reflètent l’opposition totale de l’actrice algérienne à l’immigration illégale vers le continent européen. Pour les curieux, retrouvez le passage de l’artiste juste ci-dessous.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes