Algérie

Algérie : Le confinement prolongé, la nouvelle date fixée

5
déconfinement algérie
S'abonner :

Algérie – Le Premier ministre a annoncé le prolongement de la date du confinement en Algérie pour 15 jours supplémentaires, par mesure de prévention face au du Coronavirus.

En effet, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a annoncé ce jeudi 28 mai, la prolongation des mesures de confinement sanitaire en Algérie pour une période de 15 jours supplémentaires à partir de la date du 30 mai. Le dispositif sera ainsi reconduit jusqu’au 13 juin 2020; annonce un communiqué du Premier ministère.

La mesure a été accompagnée par la levée totale du confinement dans quatre (4) Wilayas, à savoir Saïda, Tindouf, Illizi et Tamanrasset. Ces Wilayas seront donc en déconfinement total à partir du 30 mai 2020.

Maintien du confinement partiel

Il a été également décidé, selon le même communiqué, le maintien du confinement partiel de 17h00 à 07h00 le lendemain matin; dans les Wilayas de Batna, Béjaïa, Blida, Tlemcen, Tiaret, Tizi Ouzou, Alger, Sétif, Sidi Bel Abbes, Constantine, Annaba, Médéa, Oran, Bordj Bou Arreridj, Tipaza et Aïn Defla; pour une durée supplémentaire de quinze (15) jours.

Enfin, le communiqué annonce le prolongement du confinement partiel de 19h à 07h00 le lendemain matin; pour le reste des Wilayas du pays et pour une période supplémentaire de quinze (15) jours, toujours à partir de la date du 30 mai.

Pour rappel, le bilan du Coronavirus en Algérie est passé à 8997 cas confirmés dont 630 morts et 5277 guéris; suite à l’enregistrement de 140 nouvelles contaminations déclarées positives et sept (7) nouveaux morts et 148 nouvelles guérisons.; selon le dernier décompte annoncé ce jeudi 28 mai par les autorités sanitaires.

#عاجل🔴 تمديد إجراء الحجر الصحي ابتداء من يوم السبت 30 ماي إلى غاية يوم السبت 13 جوان 2020🔴 رفع الحجر الصحي كليا على أربع ولايات ⬇️⬇️⬇️ 🔻 سعيدة🔻 تندوف🔻 إليزي🔻 تمنراست

Publiée par ‎الإذاعة الجزائرية‎ sur Jeudi 28 mai 2020

Rappel de l’ambassadeur d’Algérie en France : Réaction du Quai d’Orsay

Article précédent

Rapatriement d’Algérie : Le détail des vols d’ASL Airlines et Air France

Article suivant

Lire aussi

5 Commentaires

  1. La réalité est bien là, puisque ce prolongement de 15 jours correspond à la période d’incubation du virus qui a infecté plusieurs personnes durant le ramadan avec ces regroupements chez le boulanger ou encore pour 1kg de zlabia. Cette période supplémentaire, que j’avais personnellement prédit , reste une période d’observation et de sécurité pour l’ensemble des citoyens. Bien que les chiffres soient en évolution positive , sachant que ces chiffres peuvent ne pas refléter la réalité, le confinement doit être accompagné de mesures de protection sanitaire : éviter les rapprochements, éviter les ambassades, éviter de cracher par terre, éviter de jeter la chique par terre, porter un masque de protection , se laver les mains le plus possible .
    Bien que le politique prenne le dessus , mais la réalité est bien amère.

  2. Arrêtez de vous foutre de la gueule du peuple libéré les Algériens à aller à leurs besoins de 7h à 17h à rien les marchés bondé c’est quoi on libére les petites villes et les grandes villes à quoi le hirak laissé nous vivre tebboune et compagnie vous vous permettez un peu trop sur le peuple on veut pas être des indigènes OK on est intelligent et instruit lacher nous la grappe l’homme est né libre et c’est pas à vous de lui enlevé sa liberté saïda tamalrasset et illizi bizzare à rien et nous a tlemcen nous avons aucun cas
    On demande aux gens qui meurent à leur famille de signé qui sont morts du covid pour pouvoir les laisser enterré les gens mords de morts naturels..
    Liberté.

  3. Permettre aux gens de se côtoyer de 07h à 17h a mon humble avis devient inutile. Il faut voir comment se comportent les citoyens dans les marchés, chez les épiciers et autres ou la distanciation n’est pas respectée du tout et le masque que rarement porté ! Les services concernés ne peuvent a eux seuls contenir tous les écarts. La journée se fait longue, la chaleur, l’exiguïté des logements n’encouragent guère à se confiner et les gens par tradition se détendent en période de canicule en Algérie à partir de 17 heures.

  4. L épidémie . le covid 19 n’est pas terminé. Nous allons continuer c’est le devoir de chaque citoyen de prendre des précautions cela nous permettra de freiner le covid 19. ET DE SAUVER DES VIES.

    La crainte d’être contamine, surtout la crainte de mourir, la crainte ne pas pouvoir subvenir aux besoins quotidiens de la famille. Beaucoup de nos citoyens n’ont pas de revenus. Ex le marchand ambulant etc…. C’est dur

    Mais ce deconfinement nous permettre de reprendre progressivement un fonctionnent
    l économique et sur

    N oublier jamais les héros de cette épreuve***** le personnel médical (soignants et docteurs)
    Et l éboueurs Merci que dieu vous aide

  5. A bien analyser cette décision , après que d’autres ont été prises, c’est le besoin de l’État de se dire qu’il est le seul décideur et le reste n’a qu’à s’astreinde. Malheureusement, ce sont des décisions irréfléchies sans commune mesure avec la déferlante pandémie. Ce confinement n’en est pas un lorsque qu’on laisse libre toute une population de 7h à 17h sans aucun suivi. Nous avons vu , chez les pays etrangers, et les images étaient claires, que des policiers intervenaient pour promouvoir les mesures de distanciation ou le port du masque.
    Alors que dire de ce confinement à l’Algérienne ?.

Comments are closed.