Algérie : les Algériens connaissent-ils les nouveaux maires à la tête de leurs communes ?

Algérie – Après avoir été installés, les nouveaux maires élus sont-ils connus des habitants de leurs communes ? C’est ce qu’on va tenter de savoir, ce 15 janvier 2022.

Ils se sont présentés le 27 novembre dernier aux élections locales communales (APC). Certes, les résultats ont été affichés avant le 1er décembre. Cependant, les Algériens s’intéressent-ils à l’identité des nouveaux maires élus dans leurs communes en Algérie ? Les journalistes de Ennahar TV ont effectué un micro-trottoir dans quelques villes dans notre pays pour le découvrir.

« Quel est le maire élu de votre commune ? ». Tandis que certains répondent avec le nom de l’ancien maire, d’autres disent clairement que ce qui importe aujourd’hui n’est pas son identité. Mais ce qu’il va apporter comme changements à l’APC. En réalité, les habitants de ces communes associent leur manque d’implication pour s’informer à une crise de confiance entre politiciens et citoyens.

Pour résumer, ni le nom du nouveau maire ni le parti politique auquel il appartient ne semblent figurer parmi les préoccupations des Algériens. Maintenant, on s’attend à voir des responsables dévoués à leur travail. Et qui vont notamment être sur le terrain pour répondre à ce qui occupe l’esprit de ces habitants.

Algérie : résultats du vote des élections du 27 novembre 2021

D’après la déclaration du président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, le Front de libération nationale (FLN) détient la première place. C’était en tout cas ce qu’on a dévoilé lors de la présentation des résultats préliminaires de ces élections locales. Au total, on indique 5.978 sièges dans 124 APC. Cela, à travers 42 wilayas. Puis, 471 sièges sur 25 wilayas aux APW.

Quant à la deuxième place, elle revient au parti RND. Ce dernier n’est autre que le Rassemblement national démocratique. Celui-ci obtient 4.584 sièges dans 58 APC. Ces derniers s’étalent sur 27 wilayas. Néanmoins, le RND a décroché 366 sièges dans 13 wilayas aux APW.

Troisièmement, le locuteur a fait état de 4.430 sièges dans 91 APC sur 24 wilayas pour les listes indépendantes. Pour tout dire, le Front El Moustakbel se classe juste derrière avec 3.262 sièges. Cela, dans 34 APC répartis sur 18 wilayas.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes