Résultats préliminaires du vote aux élections municipales et APW 2021 en Algérie

Algérie – Les différents partis politiques viennent de dévoiler les résultats préliminaires en ce qui concerne le vote pour les élections municipales et APW de cette année 2021.

Il est vrai que l’Autorité Nationale Indépendante des Élections (ANIE) ne s’est pas encore prononcée. Cela dit, les résultats préliminaires pour le vote des élections municipales et des Assemblées populaires de wilaya (APW) en Algérie pour cette année 2021 ont été dévoilés, hier. C’est du moins ce qu’a indiqué le quotidien Echorouk.

Au fait, d’après ce que les partis politiques ont rapporté, la part des islamistes s’est élargie lors de ces élections. Celles consacrées au renouvellement des Assemblées populaires communales (APC) et des Assemblées populaires de wilaya (APW). En retour, la part du Front de libération nationale (FLN) a baissé. Au moment où le Rassemblement national démocratique (RND) a pu maintenir sa position.

Ce qu’on arrive à déduire de ces résultats préliminaires c’est que cette volonté de changement commence à se matérialiser. D’autant plus que les partis qui avaient l’habitude de trôner lors des précédentes élections ont dû reculer face aux islamistes. Et ce, dans la majorité des wilayas du pays.

En outre, le secrétaire national chargé de l’information du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Nacer Hamdadouche, s’est exprimé à ce sujet. Il a indiqué que ces résultats préliminaires démontrent une remarquable progression pour Hamas. Cela, en ce qui concerne le nombre de votes. Mais aussi, le nombre de sièges attribués au parti.

Élections municipales 2021 en Algérie : le FLN recule face au MSP

Cependant, le FLN, le parti qui est habitué à être en tête de liste, notamment lors des élections municipales de 2017, a dû reculer cette année. D’autant plus que l’adoption de la liste ouverte. Celle dictée dans cette nouvelle loi électorale n’a pas joué en la faveur du parti. Notamment, pour diriger de nombreux conseils municipaux.

D’autre part, le RND a critiqué le fait qu’il n’y ait pas assez de transparence dans le suivi des résultats de l’opération électorale. En sus, il a rappelé que l’ANIE devrait faire participer les différents partis politiques dans ce processus. Voire même qu’ils doivent être désignés en tant que partenaires dans cette opération.

Pour rappel, le taux de participation dans l’élection des membres des APC et APW sur le niveau national a été divulgué par l’ANIE au lendemain du vote. Au fait, il a atteint 35,97% pour les Assemblées populaires communales. Tandis que le taux national pour l’élection des Assemblées populaires de wilayas s’est élevé à 34,39%. Et ce, lors de la clôture des votes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes