Air Algérie : de nouvelles lignes aériennes vont être lancées vers ce pays

Algérie – Le ministre des Transports appel les responsables de la compagnie nationale Air Algérie à exploiter d’autres lignes aériennes. On vous dévoile plus à ce sujet, ce vendredi 19 novembre 2021. 

En effet, le ministre des Transports, Aissa Bekkai, a tenu hier une réunion avec les responsables des entreprises actives dans le domaine aérien en Algérie. Le responsable a appelé alors les représentants d’Air Algérie et les autres compagnies à étudier la possibilité d’explorer d’autres lignes aériennes.  

Selon un communiqué publié par le ministère en question, Aissa Bekkai, a rencontré des représentants d’Air Algérie. En plus, de Tassili Airlines et ceux d’autres sociétés actives dans le domaine aérien en Algérie. La réunion a été consacrée à l’examen de la possibilité d’ouvrir de nouvelles lignes. Cela entre notre pays et les autres pays africains. Il s’agit de ce que rapporte le site spécialisé Voyage DZ.  

Dans le détail, les participants ont présenté d’abord les différentes structures de base que possède l’Algérie. Telle que l’aéroport international d’Alger avec ses trois terminaux. Il offre une possibilité d’accueil dépassant les 20 millions de passagers par an. Tout à fait, il est considéré parmi les plus grands aéroports africains. Le ministre précise qu’il peut se transformer en point de transit. Et ce, Pour les voyageurs africains vers diverses destinations internationales.

L’Algérie sera-t-elle prochainement un point de transit en Afrique ?

À ce propos, Aissa Bekkai a précisé que l’aéroport international d’Alger peut tourner en un pôle de transit important. Mais avec des conditions. Effectivement, il faudra améliorer et moderniser les services et les rendre plus flexibles. Cela afin d’attirer le plus grand nombre de voyageurs. 

Le ministre des Transports a également appelé à étudier toutes les possibilités pour atteindre cet objectif. Et ce, en impliquant tous les acteurs actifs dans le domaine aérien. Afin de revoir tous les aspects opérationnels et administratifs. Ces derniers liés à la facilitation de la circulation des voyageurs et à l’amélioration des conditions d’accueil. 

Par ailleurs, le responsable a souligné l’importance de la diplomatie économique sur le développement du transport aérien. Alors, il a invité tous les opérateurs économiques algériens actifs dans divers pays africains. À profiter le pays de leurs expériences dans le marché africain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes