18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAir Algérie et Ferries : l'ouverture à la concurrence privée se précise

Air Algérie et Ferries : l’ouverture à la concurrence privée se précise

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le gouvernement algérien décide d’accélérer les procédures d’ouverture des transports aérien et maritime, dominés jusque-là par Air Algérie et Algérie Ferries, aux investissements privés. Tous les détails, dans cette édition du mardi 17 août 2021.

En effet, après un gel de plusieurs années en ce qui concerne l’ouverture du secteur des transport aérien et maritime au privé, de nouvelles mesures viennent d’être mises en place. Le gouvernement algérien a décidé d’ouvrir le champ à la concurrence privée face à Air Algérie et Algérie Ferries. C’est ce qu’a rapporté Echorouk News TV sur son écran. 

Dans le détail, cela vient à la suite de la dernière réunion du gouvernement. Celle présidée par le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane, une feuille de route a été mise en place. Cela, en ce qui concerne les projets prioritaires. En particulier, les plus propices à l’économie nationale.

- Publicité -

De ce fait, le projet d’ouverture des investissements dans le secteur au privé a été mis sur la table. Cette étape entre dans le cadre d’une démarche pour la mise en place d’un plan d’urgence pour la relance économique. Et ce, par le biais d’un secteur tenant une place privilégiée dans cette opération globale.

Air Algérie et Ferries : les retombées de la concurrence privée sur l’économie

En outre, le président de la Commission du transport et logistique au sein du FCE, Abdallah Seriai, s’est exprimé à ce sujet. Il a indiqué que son organisation applaudit et appuit ces nouvelles décisions. Il a également précisé qu’ils revendiquaient de telles sentences depuis un bon bout de temps.

De plus, il a révélé que c’est un secteur très important qui peut créer de nombreux postes d’emploi. D’un autre côté, les différents opérateurs économiques ont, eux aussi, lancé un appel aux autorités. C’est dans le but d’ouvrir ce secteur, depuis de nombreuses années. Ils ont notamment appelé à accélérer le processus pour permettre aux entreprises privées de rejoindre ce marché.

- Publicité -

En sus, l’orateur a même déclaré que d’ici la fin de l’année en cours, le projet pourra être finalisé. Voire, dès le premier trimestre de l’année 2022. Ainsi, le secteur du transport pourra se développer et contribuer à la relance économique du pays, avec l’arrivée de nouveaux investisseurs.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -