23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAéroport d’Alger : le point sur la reprise des vols d’Air Algérie

Aéroport d’Alger : le point sur la reprise des vols d’Air Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – La reprise des vols d’Air Algérie après un arrêt qui a duré plus de 14 mois s’est faite hier, mais d’une façon assez timide avec un flux de voyageurs très faible à l’aéroport d’Alger.

En effet, après presque une année et demie de suspension des vols de la compagnie d’Air Algérie et la fermeture des frontières pour lutter contre la pandémie de la Covid-19, voilà qu’hier, le jour de la reprise, l’aéroport d’Alger a commencé à revivre, avec l’arrivée cependant d’un faible nombre de voyageurs. C’est ce que rapporte aujourd’hui, mercredi 02 juin 2021, El Watan.

Dans le détail, cette reprise était tant attendue par de nombreux voyageurs. Elle n’a tout de même pas eu l’effet espéré pour son premier jour. La nouvelle aérogare de Houari Boumediene a vu l’arrivée d’à peine quelques voyageurs. De même pour le parking qui semblait vide, avec une maigre file de taxis qui attendaient l’arrivée des quelques clients.

- Publicité -

En outre, la source médiatique a indiqué qu’il y avait un vol de prévu à 09h10, vers Paris Orly. Ce dernier a pu décoller sans nul souci, avec à bord environ 60 voyageurs. Un autre vol à destination d’Alger était aussi censé arriver à 15h00. Dans une ambiance craintive, cela dit. Exactement la même que celle observée au tout début de la pandémie avant la fermeture des frontières. C’est du moins ce qu’indique le quotidien national.

Aéroport d’Alger : pas de bousculade, ni de files d’attente pour cette reprise des vols 

De plus, on peut facilement s’apercevoir que les guichets des compagnies aériennes étrangères étaient vides. Devant les guichets d’enregistrement, aucun bousculement n’a notamment pu être observé. Néanmoins, l’agence d’Air Algérie a quand même reçu un bon nombre de clients. Ces derniers sont principalement venus pour l’achat d’un billet à destination d’un des pays autorisés pour cette première étape de reprise des vols.

Cela dit, aux micros des médias qui se sont rapprochés de cette file, les clients de la compagnie nationale s’expriment. La majorité de ces personnes veulent des prix moins chers. Une citoyenne a indiqué : « J’ai voulu faire une réservation pour un déplacement à Paris, l’agence m’a signifié qu’on ne pouvait m’assurer que l’aller, sans le retour. Et à quel prix ! ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -