L’actrice Shirine Boutella revient en Algérie et crée la polémique

Algérie : L’actrice Shirine Boutella retourne dans son pays d’origine pour un tournage et crée une vraie polémique sur les réseaux sociaux après ses récentes déclarations.

Décidément, la jeune comédienne qui a fait ses débuts dans le monde du cinéma en Algérie pour ensuite partir s’installer en France et jouir d’une carrière à l’international, à savoir Shirine Boutella, n’a pas cessé de faire parler d’elle et a créé une nouvelle polémique. Dzair Daily vous dévoile tous les détails dans cette édition du 30 novembre 2021.

Au fait, à la suite de la diffusion d’une vidéo d’elle dans les rues de Tlemcen, les internautes se sont révoltés. La raison est que la semaine dernière Shirine aurait partagé une publication qui a suscité le mécontentement d’un bon nombre d’Algériens. Le message en question faisait allusion au fait qu’elle regrettait son algérianité d’une façon assez ironique.

De ce fait, une fois en Algérie, les internautes se sont demandés pourquoi elle est revenue alors qu’elle n’était pas fière d’être algérienne. Sachant que d’après les médias, l’actrice de la série El Khawa a fait son retour dans le pays pour des raisons purement professionnelles. Au fait, elle était en plein tournage d’un feuilleton dont les faits se passent en partie dans la wilaya de Tlemcen.

Christmas Flow : les Algériens révoltés après le baiser de Shirine Boutella et Tayc 

En effet, tout a commencé par ce fameux baiser de Shirine Boutella et Tayc, qui sont apparus dans la série Christmas Flow de Netflix. De nombreuses personnes sur les réseaux et même des personnalités se sont montrés assez perplexes face à une telle situation.

Dans le détail, certains ont même indiqué que l’actrice ne représente plus l’Algérie. Étant donné que c’est un pays musulman. De son côté, la première concernée, connue pour son franc-parler et sa façon assez directe de répondre aux critiques, n’a pas machouillé ses mots.

L’instagrameuse et youtubeuse, bien qu’elle ait perdu un nombre assez important d’abonnés, près de 100.000 en à peine 24 heures, répond à sa façon. En plus de traiter ces personnes qui lui portent des jugements d’« ignorants », elle a même ajouté que les Algériens étaient loin d’être exemplaires pour la juger.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes