Achat en ligne depuis l’étranger en Algérie : La Douane renforce le contrôle

Algérie – Durcissement du contrôle douanier en Algérie, après que les produits en provenance de l’extérieur du pays et achetés en ligne par les algériens ont soudainement pris; ces derniers temps, une ampleur quantitative faramineuse.

Le directeur de l’information et de la communication à la Direction générale des Douanes (DGD); Djamel Brika, a indiqué à l’APS ce 13 mai; la constatation récente d’un « mouvement inhabituel de colis contenant des produits achetés sur des sites internationaux de vente en ligne, notamment des téléphones portables »; cela a donc incité les services douaniers algériens « à prendre des mesures de renforcement du contrôle ».

Le responsable a informé dans ce sillage que les quantités exceptionnellement élevées de ces produits étrangers acquis par les Algériens en ligne; 1.609 colis arrivés entre le 4 et le 9 du mois en cours, mai 2020; contre 15 à 20 colis débarquant habituellement, « sont actuellement en stade de vérification et de dédouanement; et ne seront libérées que les marchandises achetées pour l’usage personnel et non pas à des fins commerciales ».

« Après la vérification de nos bases de données (dans l’objectif de démasquer les individus recourant à l’achat sur le web à des fins lucratives; en revendant par la suite les articles en Algérie); nous libérerons les colis destinés à l’usage personnel et qui vont profiter de la franchise; sinon les personnes concernées (identifiées par l’opération de consultation des données susmentionnée) seront invitées à réexporter leurs marchandises ».

Achats en ligne depuis l’étranger : Une tendance nouvelle des Algériens qui risque de profiter aux fraudeurs.

L’engouement récent des Algériens pour l’achat en ligne des produits étrangers; enclenché par le confinement qui a mis en suspens les déplacements en dehors du territoire national; est capable d’aider les contrevenants qui se livrent aux pratiques frauduleuses voulant suivre le courant en procédant à l’achat de quantités importantes; destinées à la revente, qu’ils divisent en plusieurs unités afin de faciliter leur passage par les barrières des douanes.

Ainsi, le but de la mesure de consolidation des démarches douanières en matière de contrôle; ne porte aucunement, d’après les mêmes propos; sur le fait de « pénaliser le citoyen » désireux d’acheter « un portable ou un autre produit pour son utilisation personnelle »; car il est « vrai que l’achat en ligne » ne constitue pas en soi une transgression des règles; mais par contre il s’agit là de faire barrage « à un phénomène de fraude » gagnant de l’espace.

Précisons en outre que la réglementation de notre pays, limite la valeur financière de la totalité des fournitures en produits étrangers envoyées à la direction d’un seul récepteur à 100.000 DA.

« L’activité commerciale est réglementée et régie par une loi », a rappelé dans ce sens l’orateur, et d’ajouter; « nous imaginons mal une personne qui achète 20 téléphones portables, pour un usage personnel, en une année et encore moins en un mois »; a-t-il noté pour signifier la méfiance des douanes algériennes à l’égard de faits pareils. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes