15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileVoitures neuves en Algérie : le feu vert est donné pour l'importation...

Voitures neuves en Algérie : le feu vert est donné pour l’importation de 11 marques

Publié le

- Publicité -

Automobile – De nouveaux acteurs automobiles feront leur entrée dans le pays après l’octroi de l’agrément pour l’importation de 11 marques de voitures neuves en Algérie. Tous les détails sont à découvrir dans la suite de ce numéro du samedi 25 mars 2023.

Fini la période de gel et de suspension de l’activité automobile en Algérie ! Après le lancement du géant italien Fiat dans le pays, vient le tour d’autres firmes de faire leur entrée. En effet, en plus des trois (3) concessionnaires, d’autres opérateurs ont obtenu leurs agréments pour introduire le marché national de l’automobile. Il est question de l’importation de 11 marques de voitures neuves en Algérie, rapporte Sayarat Live.

Effectivement, dans sa récente intervention médiatique, le directeur du développement de l’industrie au ministère de l’Industrie a indiqué que de nouvelles marques feront leur entrée en Algérie. Ahmed Zayed Salem a ajouté que son département vient d’accorder l’autorisation définitive d’importation de véhicules neufs à 11 opérateurs.

- Publicité -

Dans ce contexte, l’intervenant a révélé que cette opération ne dépassera pas le délai fixé de 15 jours. Faisant savoir que l’introduction de ces marques en territoire algérien se déroulera pendant la première moitié du mois de ramadan. Ainsi, le nombre des concessionnaires agréés augmente à 14 avec les 3 concessionnaires ayant déjà obtenu leur agrément définitif. À l’image de Fiat, Opel et Jac.

Automobile Algérie : 73 demandes d’agrément sont en cours d’étude

En effet, dans la même lignée, Ahmed Zayed Salem s’est exprimé au sujet du processus d’étude et de réception des dossiers. Le responsable a révélé que la plateforme numérique dédiée aux dépôts des demandes d’agrément pour l’importation automobile au niveau du ministère de l’Industrie a enregistré 73 demandes. Dont 19 pour les véhicules de travaux publics. 

Quant aux restes des demandes, l’intervenant a ajouté qu’il s’agit de voitures utilitaires et touristiques. Cela dit, il a révélé qu’en plus des agréments définitifs accordés aux trois concessionnaires, le ministère de l’Industrie a attribué, à ce jour, 35 licences temporaires. Tout en soulignant la nécessité de l’importation et la commercialisation des véhicules de satisfaire le marché national automobile.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -