13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
dimanche, 14 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileUne voiture neuve par Algérien en 3 ans : Ce qu’il faut...

Une voiture neuve par Algérien en 3 ans : Ce qu’il faut savoir

Publié le

- Publicité -

Algérie – Au vu des récents changements opérés au niveau du décret exécutif propre aux conditions du cahier des charges des concessionnaires automobile dans notre pays, le citoyen algérien ne pourrait acquérir une nouvelle voiture que tous les trois (3) ans.

Le 14 avril dernier, le Ministre de l’Industrie Bacha a présenté les nouvelles conditions relatives au cahier des charges des concessionnaires automobile en Algérie. Cela à l’issue d’une réunion du gouvernement présidée par le Premier ministre Djerad. Parmi les principaux changements proposés lors de ce rassemblement ; il y a notamment la mesure qui consiste à limiter l’achat d’une voiture neuve par Algérien en l’espace de trois (3) ans.

En effet, par le biais de ce nouveau décret exécutif ; Mohamed Bacha a appelé à « limiter la vente à un seul véhicule par personne physique dans un délai de 3 ans ». Cela « à compter de le date à laquelle il a acquis le dernier véhicule ». Ça implique donc à tous les citoyens algériens de se contenter de l’achat d’une voiture neuve tous les trois (03) ans.

- Publicité -

Et pour éviter toute sorte de magouille ou de trafic ; le ministère de l’Intérieur projette de mettre en vigueur un nouveau projet. Ce dernier consiste alors à créer un registre électronique national. Celui-ci contiendra tous les noms des citoyens algériens qui ont acheté une voiture neuve, en plus de l’année d’acquisition de cette dernière. 

De cette manière, tous les acheteurs de véhicules neufs seront répertoriés. Ils ne pourront donc pas acheter d’autres voitures auprès des concessionnaires avant que le délai des trois ans ne soit écoulé. C’est en tout cas ce que rapporte le site spécialisé Sayarat Live, dans son numéro du 28 avril 2021.

Quel est l’intérêt d’une telle restriction ?

Ainsi, et selon les nouveaux textes du décret exécutif relatif aux conditions et modalités d’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs ; les Algériens sont en droit de s’offrir une voiture neuve que tous les trois (03) ans. 

- Publicité -

Il est important de noter que cette restriction vient dans un but bien précis. Elle va opérer dans le cade de réduire, voire de mettre un terme au « phénomène spéculatif qui a caractérisé le marché ces dernières années ». C’est ce dont nous informe le quotidien francophone Le Soir d’Algérie, dans son numéro du 17 avril 2021.

La même  source affirme qu’il existe de nombreux vendeurs intermédiaires de voitures neuves entre le concessionnaire et le client final. Pour s’acheter une voiture, ce dernier paye d’ailleurs un montant bien plus supérieur comparé à la vraie valeur du véhicule. Cela lorsqu’il se retrouve contraint, pour une raison ou pour une autre de passer par ces affairistes.

On comprend donc que cette décision relative à l’achat des voitures en Algérie contribuera à mettre fin à la spéculation. Cela en plus de lutter contre l’activité à caractère opportuniste de certains monopoles et courtiers bien souvent présents dans le secteur automobile dans notre pays.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -