Vague d’indignation en Algérie suite à l’assassinat de Chaïma

Algérie – La jeune fille Chaïma âgée de 19 ans a été retrouvé brûlée, après avoir été agressée et violée, dans une station d’essence située à l’entrée de Thénia, dans la wilaya de Boumerdès.

Le cadavre de la jeune fille, Chaïma, a été retrouvé calciné le 02 octobre dernier dans une station-service abandonnée à l’entrée de Thénia dans la wilaya de Boumerdès (Algérie). Disparue il y a quelques jours sous les menaces de son bourreau; la jeune fille est allée en ville, au vu et au su de tous; afin de payer une facture de téléphone. Et ce d’après le témoignage de la mère de la victime relayé par les médias locaux.

C’est en chemin que Chaïma a croisé son agresseur, qui l’avait forcée à le suivre. Cela dit, la mère de la victime a partagé sa colère en citant les faits. « Le présumé coupable a violé sa fille, l’a égorgé et lui a également coupé les veines des jambes avant de la brûler vive »; a confié la mère de la jeune fille.

Arrêté rapidement, le mis en cause a avoué son implication dans le meurtre. Par ailleurs, la mère de Chaïma a affirmé que l’auteur du crime est connu des autorités judiciaires. Il aurait déjà tenté de violer la victime, qui avait déposé en 2016 une plainte pour viol alors qu’elle n’avait que 15 ans à l’époque. 

Les détails du meurtre de Chaïma

Le procureur de la République du tribunal de Boumerdès, a révélé ce 05 octobre, les détails du meurtre de la jeune fille. « Le 02 octobre dernier à 09 heures du matin, le prénommé (B.A.) s’était présenté aux intérêts de la police judiciaire de Thénia, rapportant que Chaïma a été carbonisée dans une pompe à essence »; a fait savoir le magistrat lors d’un point presse.

Afin de fournir au tribunal les résultats, une enquête approfondie basée sur les renseignements fournis par (B.A.); a été ouverte. « Inspectant les lieux, la police judiciaire a découvert le corps de Chaïma brûlé et jeté ». De plus, « des blessures étaient clairement visibles en dessous de sa chevelure et sur le dessus de la cuisse gauche »; a souligné le même responsable.

Par ailleurs, au cours de l’enquête, le suspect est revenu sur ses déclarations initiales et a avoué les faits. Ainsi, l’accusé a été renvoyé au juge d’instruction en vue d’ouvrir une enquête. Celui-ci sera puni tant pour un meurtre avec préméditation que pour un viol; sans oublier la torture et l’atrocité des faits. Pour sa part, la famille de la victime réclame une peine de mort contre le coupable.

https://www.facebook.com/EnnaharTv/videos/256059399084311

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes