AccueilÉconomieAutomobileTarifs douaniers voitures moins 3 ans : le ministre précise

Tarifs douaniers voitures moins 3 ans : le ministre précise

Automobile – Le ministre des Finances, Djamel Kassali, s’est exprimé au sujet des tarifs douaniers qui seront appliqués pour l’importation des voitures de moins de 3 ans. Retrouvez plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent.

Le dossier de l’automobile en Algérie continue de faire parler de lui. Soit, en particulier, depuis les dernières instructions du Président de la République. Parmi elles, figure celle en rapport avec l’importation des voitures de moins de 3 ans, dont les tarifs douaniers prochainement appliqués représentent toujours un point d’interrogation pour les citoyens DZ.

C’est justement sur ce sujet que le ministre des Finances, Djamel Kassali, est revenu. D’après ce qui a été rapporté par Awras, les déclarations du susdit responsable ont été faites lors de la discussion de la Loi de finances 2023.

Au fait, le premier chargé du secteur en Algérie a précisé que l’importation des véhicules de moins de 3 ans sera soumise à un régime fiscal préférentiel. Ainsi, l’intervenant a indiqué à l’Assemblée populaire nationale (APN) que les frais et taxes douanières seront revus à la baisse.

Cela concerne l’opération des voitures d’occasion. Celles dites les voitures de moins de 3 ans. Sachant que le Chef de l’État a récemment ordonné la reprise de cette activité. Soit  après un gel qui a duré plusieurs années. Il s’agit donc d’un vrai soulagement pour de nombreux algériens qui souhaitent acheter un engin à 4 roues.

Tarifs douaniers voitures moins 3 ans : deux critères à prendre en considération

En donnant plus d’explications, le ministre des Finances a précisé que deux critères seront pris en considération. Et cela, pour le dédouanement de ces véhicules. En premier lieu, le type de carburant utilisé et en second lieu la cylindrée. Les tarifs diffèrent ainsi entre les voitures essence et les automobiles diesel. Mais aussi, entre celles qui disposent d’une grande cylindrée et celle avec une petite cylindrée.

D’autre part, pour ce qui est des voitures électriques, le même responsable a souligné que l’usage de ce type de voitures entre dans le cadre de la démarche de la transition énergétique. De ce fait, les tarifs douaniers pour ce type seront également calculés dans ce sens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes