Recette 2021 de gâteaux Algériens pour l’Aïd El Fitr

Algérie – À quelques jours de la fin du mois de Ramadan, de nombreuses jeunes filles et mères de famille s’activent à accueillir l’Aïd El Fitr 2021 en préparant plusieurs variétés de gâteaux Algériens afin de fêter comme il se doit, ce jour très spécial du calendrier islamique.

Pendant les derniers jours du mois de Ramadan, tous les musulmans n’attendent finalement qu’une seule chose. C’est l’arrivée de la fête de l’Aïd qui signe la fin de ce mois sacré de patience et d’abstinence. Pour de nombreuses familles algériennes, si ce n’est toutes, l’Aïd El Fitr rime inévitablement avec festivité, la traditionnelle visite à la famille ou encore la préparation de toute sorte de gâteaux Algériens. 

Cela afin d’accueillir en bonne et due forme, cette fête religieuse propre à la communauté musulmane. Effectivement, l’Aïd El Fitr ou plus communément appelé l’Aïd el-Seghir est une occasion pour les femmes algériennes de penser et de se creuser les méninges pour trouver les recettes qui feront plaisir aux membres de la famille et qui surtout arrangent le budget de chaque foyer. 

C’est également une opportunité pour les femmes de montrer leurs talents culinaires et leur créativité en préparant des gâteux à ne plus savoir lequel choisir. Entre gâteux secs, gâteaux algériens au glaçage et gâteaux au miel, le choix est large et il y en a, en fait, pour tous les goûts. 

Gâteaux algériens pour l’Aïd El Fitr : Entre avant et aujourd’hui 

Il faut avouer qu’entre aujourd’hui et des années auparavant, la progression en ce qui concerne les gâteaux de l’Aïd El Fitr, est très grande. En effet, les tendances ont changé, les recettes ont évolué et la manière d’accéder à ces dernières n’est plus la même.

Si avant nos grands-mères préparaient des gâteaux avec leur simple mémoire, donc d’après ce qu’elles ont appris de leurs mères, ce n’est plus exactement le cas de nos jours. Avec l’arrivée des réseaux sociaux qui a permis, entre autres, l’éclosion de nombreux comptes Instagram culinaires, de chaines YouTube ou encore de blogs de cuisine ; la femme algérienne peut aujourd’hui se diversifier et accéder à une large palette de choix. 

En un clic ou presque, les mères de familles peuvent avoir accès à un nombre impressionnant de recettes bien détaillées, accompagnées même des fois de vidéos et de photos. La préparation des gâteux de toutes sortes n’a jamais été aussi facile. Les femmes peuvent dorénavant apprendre depuis chez elles sans forcément payer des sommes d’argent astronomiques pour accéder à des formations payantes. 

En ce qui concerne les moyens cette fois-ci, le constat est le même et la différence est très grande également entre les deux (02) époques. Avant, un rouleau de pâtisserie, quelques ustensiles et une bonne huile de coude suffisaient. Aujourd’hui, les femmes ont le droit à toute sorte d’accessoires, de moule à gâteux de tout genre et à des appareils d’électro-ménagers qui limite font la plus grande partie du travail.

Ce qui a donné naissance à des versions plus modernes et revisitées des gâteaux traditionnelles, voire à des variétés de gourmandises qui n’existaient carrément pas. Cela sans fournir autant d’efforts comparés à l’ancienne génération. 

Une petite recette pour bien conclure

Nous avons choisi de vous proposer la recette d’un gâteux typiquement algérien. Il s’agit donc de la recette du Makrout au miel et aux amandes tirée du blog « Amour de cuisine » et qui est disponible juste ici. Pour préparer ce gâteau traditionnel, vous aurez besoin de verser dans une large terrine, trois mesures qui débordent de semoule moyenne avec un peu de sel.

Il faudrait ensuite ajouter la matière grasse, à savoir une mesure de smen tiède tout en veillant à bien sabler et travailler le mélange pour que le gras soit correctement absorbé. Quand vous concluez cette étape, vous devez laisser la préparation reposer pendant une petite heure et ne pas oublier de la sabler de temps à autre. 

Après la pause, l’astuce de grand-mère est d’ajouter un blanc d’œuf et deux (02) cuillères à soupe de farine, assure la blogueuse. La dernière étape concernant la pâte est d’ajouter un peu moins d’une mesure d’eau et de fleur d’oranger qui doit être incorporé au mélange progressivement jusqu’à l’obtention d’une belle pâte qui se ramasse facilement.

Passons à la farce maintenant qui est, en soit, l’étape la plus facile de cette recette. Il suffit donc de mélanger trois petites mesures d’amandes en poudre et une mesure de sucre cristallisé. Ajoutez ensuite une demi cuillère à café de cannelle et quelques cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger pour ramasser la farce.

Après un autre temps de pause, vous devez former des boudins avec la pâte que vous farcirez avec la préparation à base d’amendes. Il faudrait par la suite, découper les boudins en forme de losanges et les frire dans une huile bien chaude. La dernière étape consiste pour sa part, à tremper les Makrouts dans du miel également chaud. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes