Scoop et People

Nabilla Benattia évoque ses origines Algériennes et exprime sa fierté

0
Nabilla Benattia
S'abonner :

Scoop – L’ancienne vedette de télé-réalité, Nabilla Benattia a livré des confidences exceptionnelles à propos de son père, Khoutir Benattia originaire d’Algérie. 

En effet, sur son compte Snapchat, Nabilla Benattia a délivré de rares confidences sur sa famille, plus précisément sur son père, Khoutir Benattia, qui, d’après ses dires touche un très bon salaire. Ayant entretenu, il y a quelques années une relation tendue avec son père, la jeune brune de 28 ans a indiqué « être très fière de son père ».

Ainsi, comme l’a mentionné le site d’actualité people Insoelite, le père de Nabilla avait eu des mots très durs envers la jeune femme au physique de bimbo qui faisait le buzz dans Les Anges de la télé-réalité (NRJ12).  D’ailleurs, il n’a pas adressé la parole à sa fille pendant cinq (05) ans; a rappelé notre source. Toutefois, la naissance de Milann, le fils de Nabilla; leur a permis de resserrer les liens entre eux. Khoutir avait affirmé être très fier de la réussite de sa fille.

Cela dit, la femme de Thomas Vergara a dévoilé, le 19 octobre dernier sur Snapchat être très fière de son géniteur. « Mon papa travaille aux Nations Unies. Je suis très fière de mon père. À l’ONU, c’est le Haut-Commissariat des Réfugiés, c’est ceux qui s’occupent de plein de choses, mais notamment des pays les plus démunis. Il y a plein de choses qui se passent là-bas. Pour moi, c’est un métier de fou ce qu’il fait, je trouve ça juste incroyable. En plus il a travaillé dans plein de services », a-t-elle déclaré. 

Un père parti de rien, puis devenu cadre à l’Organisation Onusienne.. Nabilla se confie

En effet, selon les déclarations de l’ancienne starlette de télé-réalité; après y avoir fait ses débuts en tant que stagiaire, Khoutir Benattia a réussi à faire carrière dans l’institution. « Il distribuait le courrier dans les étages. Ça fait 25 ans, peut-être 30 ans. Il a toujours travaillé là-bas, depuis que je suis née du moins »; a-t-elle spécifié.

Expliquant qu’il n’a pas trop eu la chance de faire des études; parce qu’il est né en Algérie, et qu’il y avait la guerre [à l’époque, NDLR]; Nabilla a souligné qu’ils ne les laissaient pas aller à l’école, c’était très compliqué; a-t-elle regretté. « Ils ont dû partir d’Algérie pour venir en France quand il était petit, il avait 3 ou 4 ans. Il s’en est quand même très bien sorti, même plus que bien », a-t-elle fait savoir citée par la même source.

Par ailleurs, elle n’a pas hésité a ajouté que son père avait un salaire incroyable. « Mon père gagne très très bien sa vie. Je suis fière. Comme quoi on peut partir de rien, même de moins, et arriver à faire de grandes choses. Ça a toujours été mon modèle de réussite »; a-t-elle fièrement dit.

Article recommandé :  Le célèbre rire d'Alhan wa chabab : Voici ce qu'il devient en 2020

Coronavirus en Algérie : La fermeture des frontières a évité une deuxième vague ?

Article précédent

Ouverture des frontières en Algérie : Un sénateur interpelle les autorités

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.