Scoop et People

Algérie : Cette vidéo de Mounia Benfeghoul affole les réseaux sociaux

0
Algérie Mounia Benfeghoul
S'abonner :

Algérie – Une nouvelle polémique éclate au sein de la communauté algérienne d’internautes, suite à la diffusion d’une vidéo par l’actrice Mounia Benfegoul qui ne semble pas être du goût de certains.

En effet, plusieurs comptes et pages émanant de différents réseaux sociaux, précisément Instagram et Facebook ont relayé des acharnements sur l’animatrice TV, Mounia Benfeghoul qui a posté une vidéo sur son compte personnel où elle a évoqué la question de l‘harcèlement de rue que subissent les femmes en Algérie. 

Ce n’est un secret pour personne. Ce phénomène social prend de plus en plus d’ampleur. Face à cela, l’actrice algérienne a partagé son avis à ce propos. Et ce tout juste après le meurtre crapuleux commis contre la jeune Chaïma. D’autre part, le témoignage de Mounia en ce qui concerne les féminicides commis en Algérie, ainsi que le comportement des jeunes algériens vis-à-vis des femmes dans les rues; et la solidarité émises par l’actrice lui ont valu une vague d’insulte et de haine à travers les réseaux sociaux. 

Notons que l’actrice du feuilleton Yemma diffusé lors de Ramadan dernier, s’est souvent attiré les foudres des internautes; dont une première polémique avait éclaté il y a quelque temps déjà suite à une déclaration; lors de son passage dans une émission TV où elle avait déclaré que pour être acteur, il faut être beau.

Une campagne de sensibilisation a été créée suite à l’harcèlement contre les femmes 

Alors que depuis quelques jours l’on voit défiler sur les réseaux sociaux des dizaines de cas d’harcèlements et de meurtres; Mounia Benfeghoul comme plusieurs autres actrices algériennes, a pris part à une campagne initiée dans le but de sensibiliser et de lutter contre les féminicides commis en Algérie.

S’agissant de solidarité, il est utile de rappeler qu’une autre campagne avait vu le jour juste après l’assassinat de Chaïma. En effet, la mère de la victime avait réclamé justice en demandant l’exécution de l’auteur du crime odieux qui a valu la vie à sa fille. De plus, cet acte cruel a suscité une vague d’indignation et de colère au sein de milliers d’internautes algériens qui ont appelé à appliquer la peine de mort contre le coupable.

Pour rappel, la défunte avait 19 ans et a été kidnappée, violée, torturée puis brulée vive par son bourreau. Par ailleurs, le corps calciné de la victime a été retrouvé dans une station-service abandonnée. Le meurtrier a avoué être coupable du crime; selon ce qu’a indiqué un communiqué du procureur de la République près le tribunal de Boumerdès, le 05 octobre dernier.

Article recommandé :  Rapatriement : Le cas des Algériens décédés à l’étranger atterrit à l’APN

Reporter la rentrée scolaire en Algérie : Merabet exprime sa position

Article précédent

Algérie : Dinar, inflation, croissance économique.. Ce que prévoit le PLF 2021

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.