Logement en Algérie : Du nouveau pour les souscripteurs AADL

Algérie – Après un arrêt suite à la pandémie du coronavirus, l’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) a annoncé par le biais d’un communiqué, la reprise des suivis de dossiers pour les souscripteurs.

En effet, l’AADL s’est manifesté ce jeudi 24 décembre. Ainsi, l’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) a rendu public un communiqué sur son compte Facebook où il a été question de la reprise des rendez-vous de réception des souscripteurs en Algérie. 

En outre, il est important de noter que l’agence a arrêté ses services voilà quelque temps déjà. On a pu relever du communiqué que l’AADL explique ce fait par la contamination d’un nombre important de ses employés. Par mesure de sécurité, l’organisme a donc préféré fermer ses portes le temps que le personnel se rétablisse complètement du virus. 

Dans ce même sillage, l’agence a annoncé, par le biais du communiqué susmentionné, la reprise graduelle de ses fonctionnaires. Ces derniers étant rétablis du coronavirus pourront dès à présent garantir le suivi des dossiers des souscripteurs. Et pour conclure, l’AADL a tenu à clarifier un élément de taille. Elle a ainsi affirmé que la reprise des services se fera dans un cadre sanitaire irréprochable afin de limiter au maximum la propagation de la Covid-19.

Comment prendre rendez-vous ?

En effet, les adhérents de l’AADL pourront dorénavant prendre rendez-vous pour le suivi de leurs dossiers. Toutefois, quelles sont les démarches à suivre ? L’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) a précisé sur le post Facebook en question que la première étape était de télécharger une application. 

Celle-ci est téléchargeable ici. Le souscripteur est ensuite invité à suivre les étapes énumérées très clairement sur l’application afin de prendre rendez-vous. L’agence prie également tous les souscripteurs de se montrer responsables et vigilants quant aux gestes barrières. Et ce, afin d’écarter les risques de contamination, indique le communiqué. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes