Kada Benamar sort de ses gonds et dénonce certains Algériens (vidéo)

Algérie – Le célèbre journaliste Kada Benamar fustige le comportement irrationnel de certains Algériens. Découvrez ce qu’il a dit, dans les prochaines lignes de cet article du 16 mars 2022.

Encore une fois, le marché algérien fait face à une pénurie en matière de semoule. Ainsi, de nombreux citoyens ont marqué des flux immenses sur ce produit à large consommation. De ce fait, Kada Benamar a décidé de sortir de son silence et dénoncer ces Algériens.

En effet, le  journaliste de la chaîne Echorouk News s’en est pris à cette tranche d’Algériens d’une drôle de façon. Dans son allocution, Kada Benamar a indiqué que la guerre se passe à Kiev, à Kharkiv ainsi qu’à Kherson, en Ukraine. Cependant, le comportement affolé de certains Algériens mène à croire que celle-ci se tient dans des villes du pays telles que Oran, Constantine ou encore Annaba.

Effectivement, un bon nombre du peuple algérien agit de manière irrationnelle. À ce propos, les marchés témoignent d’une demande excessive inédite. De même, les réseaux sociaux, notamment Facebook, reflètent une panique aiguë auprès d’une large part des citoyens par rapport à ce produit alimentaire.

Manque de produits alimentaires en Algérie : Kada Benamara s’exprime par rapport à la semoule

Après l’huile de table et le sucre, voilà que c’est au tour de la semoule de marquer une tension en termes de disponibilité en Algérie. Dans ce contexte, le journaliste Kada Benamar a refusé de parler de pénurie. Selon lui, ce sont les comportements des citoyens qui compromettent la disponibilité de cet aliment de large consommation.

Dans le même contexte, le journaliste a dévoilé plus de précisions. Il s’agit des organismes de protection du consommateur qui ont communiqué que la pénurie enregistrée à ce niveau est due aux rumeurs qui circulent sur le marché algérien. Ainsi, certains citoyens se précipitent à stocker, même sans besoin, des quantités énormes de semoules.

Par ailleurs, Kada Benamar a souligné que ce genre de comportements engendre des incidences défavorables sur le consommateur algérien. Autrement dit, le comportement de certains Algériens par rapport à la semoule générera une crise irréelle. Ce qui provoquerait, par conséquent, la hausse des prix de ce produit.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes