Importation voitures Algérie : des agréments ont été attribués ? Le ministre répond cartes sur table

Automobile – Le ministre de l’Industrie s’est prononcé au sujet des agréments de l’importation de voitures neuves en Algérie. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à propos de ce sujet dans la suite de ce passage d’aujourd’hui. Apprenez tout ce dimanche 11 septembre 2022 !

Vous n’êtes pas sans savoir que le dossier de l’automobile n’a toujours pas connu de dénouement. Toutefois, les choses pourraient bientôt évoluer favorablement, à en croire quelques-uns. Certains échos ont en effet récemment indiqué que les agréments pour l’activité de l’importation de voitures neuves en Algérie ont déjà été attribués aux concessionnaires.

Face à cette information, le ministre de l’Industrie a tenu à apporter un éclairage sur ce sujet des agréments donnant droit à l’activité de concessionnaire. Effectivement, Ahmed Zeghdar a déclaré qu’aucune autorisation n’a été, pour l’heure, octroyée aux candidats.

Une déclaration faite lors d’une réunion de travail qui s’est déroulée ce samedi 10 septembre. C’est ce que rapporte l’agence Algérie Presse Service (APS)Dans ce contexte, le premier responsable du secteur de l’Industrie en Algérie a affirmé que son département a entamé des négociations avec les grands constructeurs automobiles.

Cela en vue de reprendre l’importation des voitures en Algérie. Notons par ailleurs que les noms des entreprises en question devront être divulgués prochainement. Soit juste après l’annonce des textes d’application qui concernent la nouvelle loi sur l’investissement.

Industrie automobile en Algérie : le ministre révèle de nouveaux détails

Une industrie automobile se met en place en Algérie. Effectivement, le ministre Ahmed Zeghdar a mis l’accent sur le fait que le département ministériel de l’Industrie se concentrera, dans un premier temps, sur les processus de montage automobile. Et cela, a-t-il en outre souligné, durant la première année. Selon le même membre du gouvernement, l’Algérie passera, par la suite, à l’installation d’une véritable industrie.

Pour ce qui est des dates du lancement desdits projets, elles sont directement liées aux constructeurs automobiles. Ces derniers doivent, d’abord, donner des réponses aux conditions fixées par les hautes autorités à propos de la création de la filière industrielle. Il s’agit là de ce qu’a encore expliqué Ahmed Zeghdar. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes