Hadj et Omra pour Algériens : ce qu’a dit le ministre des Affaires religieuses

Algérie – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs se prononce sur la nouvelle saison du Hadj et de la Omra pour Algériens. On vous explique tout, ce 19 octobre 2021. 

Lors des dernières saisons du Hadj et de la Omra est un des piliers de la religion chez les Algériens comme dans tous les pays musulmans du monde. Dernièrement, seule une dizaine de milliers de fidèles résident en Arabie saoudite avaient pu effectuer ces rites. Contre des millions de participants venus du monde entier dans les années précédentes. Notamment, en raison de la propagation de la pandémie de la Covid-19.

Dans le même contexte, en avril dernier, l’Arabie saoudite avait annoncé que seules les personnes vaccinées seraient autorisées à effectuer la Omra. Le petit pèlerinage musulman est réalisable tout au long de l’année. En effet, le royaume avait autorisé 6.000 résidents saoudiens dans un premier temps. Puis, elle a augmenté le nombre jusqu’à 20.000 personnes.

Concernant la dernière saison du Hadj, l’Arabie saoudite avait autorisé 10.000 personnes ont participé à ce rite sacré. Les citoyens saoudiens constituent 30 % des fidèles autorisés. Par contre, les 70 % restants représentent le nombre de pèlerins de résidence étrangère. Le royaume avait diminué les chiffres pour contenir la pandémie de coronavirus.

Voici ce que révèle Youcef Belmehdi sur la nouvelle saison du hadj et de la Omra

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs Youcef Belmehdi a annoncé que le ministère est en communication et consultation constantes avec l’Arabie saoudite. Et ce, via son ambassade en Algérie. C’est dans le but de se renseigner sur les changements concernant le Hadj et la Omra.

En effet, lors d’une déclaration de presse en marge de sa visite lundi dans la wilaya de Tizi Ouzou, Youcef Belmehdi s’est exprimé. Il a donc déclaré qu’il a effectué plusieurs visites au niveau de l’ambassade saoudien en Algérie. D’ailleurs, il révèle que ce sont des consultations sur la politique de vaccination autorisée durant le prochain pèlerinage. C’est ce dont nous informe Ennahar

Le ministre des Affaires religieuses souligne que la prochaine saison de Hadj et Omra sera ouverte, lorsque la situation épidémiologique et médicale appropriée sera disponible. Et aussi, quand l’État ouvrira de nouveaux mécanismes de transport. En outre, il précise que les plus hautes autorités du pays se décideront sur la base de rapports médicaux. L’objectif consiste d’ouvrir une nouvelle saison en respectant le protocole sanitaire. Toujours d’après le même média.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes