15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
vendredi, 23 février 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleFrance : l'ex de l'Algérienne Souad Massi poursuivi pour tentative d'infanticide

France : l’ex de l’Algérienne Souad Massi poursuivi pour tentative d’infanticide

Publié le

- Publicité -

France – L’ex-mari de la chanteuse algérienne, Souad Massi, fait face à la justice pour avoir tenté de tuer ses propres filles. Apprenez-en plus sur cette affaire dans la suite de ce numéro du 5 mars 2023. 

Abdellatif. Z, l’ex-époux de l’artiste algérienne Souad Massi, répond devant la justice en France pour avoir tenté d’assassiner leurs deux filles. L’accusé est jugé depuis  mercredi dernier devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône. Il s’agit de ce qu’a rapporté le site généraliste Algérie Expat

Selon la même source, les faits se sont produits en mars 2017. Le mis en cause aurait alors profité du déplacement de son ex-femme pour tenter de commettre les meurtres. Il aurait donc fait ingérer des médicaments à ses deux enfants et ouvert une bouteille de gaz dans leur chambre.

- Publicité -

Cela tout en essayant également de mettre fin à ses jours. Dans la soirée, il aurait contacté Souad Massi pour lui dire qu’elle allait « comprendre le sens du mot souffrir ». Prévenue, la chanteuse a immédiatement appelé les secours.

Ces derniers sont intervenus dans la maison du couple à Bouc-Bel-Air, entre Aix-en-Provence et Marseille. À leur arrivée, ils ont retrouvé les deux fillettes et le père inconscient. Ce dernier avait des traces de blessures sur son bras. 

France : au moins 20 ans de réclusion requis pour tentative d’infanticide 

Par ailleurs, le procès de l’ancien mari de Souad Massi s’est poursuivi hier L’avocat général a requis au moins 20 ans de réclusion criminelle pour l’accusé. Ce dernier est jugé pour avoir tenté d’assassiner ses deux filles, tout en essayant de se suicider. 

- Publicité -

Lors de son plaidoyer, l’avocate générale a alors appelé les juges à envisager des scénarios impensables. Elle a souligné que les enfants étaient devenus « les cibles de la vengeance de leur père ». Selon elle, « l’amour de ses enfants était complètement saturé par la haine ».

De son côté, l’avocat de la partie civile a reconnu que c’est « l’histoire d’un homme qui souffre et il la met au-dessus de la vie de ses filles ». Il sied de souligner que Souad Massi avait auparavant demandé le divorce.

Cela après qu’elle aurait découvert une ancienne relation extraconjugale qu’aurait entretenu son ex-mari. En outre, le susdit média a indiqué que l’accusé avait reconnu les faits qui lui ont été reprochés. Il risque au moins 20 ans de réclusion criminelle.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -