12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Les promesses de Tebboune envers le personnel médical en bref

Algérie : Les promesses de Tebboune envers le personnel médical en bref

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune; dans une visite effectuée sur le terrain ce lundi 13 avril des structures sanitaires algéroises; durant laquelle il a souligné « que nous faisons face à cette maladie grâce à la foi et à la volonté »; a promis au personnel soignant de nouvelles mesures en leur faveur.

Dans une logique de contournement des difficultés; en vue d’obtenir le plus tôt possible les résultats escomptés, le Chef de l’Etat a affirmé, dans ce sens; « que les conditions de travail des médecins seront améliorées et la grille des salaires revue ».

Abdelmadjid Tebboune a notamment affiché sa volonté de procéder prochainement à la suppression du service civil pour les médecins; notant que ceux qui choisissent volontairement d’exercer leur fonctions dans le Sud du pays « percevront le double du salaire actuel »; rapporte l’Agence de presse APS.

- Publicité -

Lors d’une rencontre le même jour avec les membres de la Commission nationale de suivi de l’évolution du coronavirus au ministère de la Santé, Abdelmadjid Tebboune; a aussi déclaré qu’une agence nationale de la sécurité nationale sera créée, principalement centrée sur la « restructuration totale » de notre système de santé.

A côté de l’amélioration des conditions de travail; de la révision des salaires, le chef de l’Etat a assuré que les statuts du personnel soignant; qu’il a salué avec insistance pour les efforts considérables qu’il déploie dans la lutte contre la pandémie virale; seront également revus et une nouvelle politique sanitaire sera élaborée et mise en place.

Les soignants sont des « moudjahidines », estime Tebboune

« C’est une guerre, et vous êtes du djihad. La victoire va venir »; a carrément  lancé le président de la République en direction des praticiens de la santé. « La maladie était inconnue et se propage vite. Elle a surpris le monde entier. Lorsque je constate les efforts déployés par nos professeurs, nos médecins, nos paramédicaux, je peux dire que nous maîtrisons la situation. »; s’est-t-il enthousiasmé fièrement.

- Publicité -

« Nous, on se charge de l’approvisionnement. Je pense qu’aujourd’hui, il y a beaucoup plus de tests »; a constaté Tebboune en reconnaissant qu’au départ « il y avait beaucoup de difficultés parce qu’il n’y avait d’équipements de protection, ni pour les médecins, ni pour les paramédicaux » Cependant « aujourd’hui; les moyens sont disponibles et le seront davantage »; s’est-il réjoui. 

Le président Tebboune a donc rendu hommage aux professionnels de la santé d’une part, et d’autre part au peuple algérien tout entier qui, selon lui; s’est montré d’une solidarité et d’une fraternité irréprochable et à la hauteur de la conjoncture sanitaire délicate que notre pays traverse actuellement, et a interprété cela comme « un nouveau départ pour l’Algérie »; tout en supposant « que si on continue sur cette voie, d’ici la fin avril; on sera soulagé ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -