AccueilÉconomieAutomobileCahier des charges concessionnaires automobiles Algérie : Tebboune fixe la date de...

Cahier des charges concessionnaires automobiles Algérie : Tebboune fixe la date de publication

Automobile – Le président Tebboune prévoit la publication du cahier des charges pour les concessionnaires automobiles à cette date. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à ce sujet dans la suite de ce numéro d’aujourd’hui. Apprenez tout ce mardi 15 novembre 2022 !

Vous n’êtes pas sans savoir que le secteur automobile est passé, ces trois dernières années, par une période délicate et parsemée d’embûches. Aujourd’hui, le dossier semble être sur la bonne voie. En effet, du nouveau, et positif, s’annonce au sujet du cahier des charges des constructeurs et concessionnaires automobiles en Algérie.  

Vers la reprise de l’activité des professionnels du secteur lié aux engins à quatre roues ? Nous vous dévoilons la réponse. Vous aurez tous les détails dans les lignes qui suivent. Au fait, le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné une publication du cahier des charges dans les plus brefs délais. 

Effectivement, le Chef de l’État algérien a fixé, lors de la tenue du dernier Conseil des ministres, hier, la date du lancement du document en question. Ce sera alors pour très prochainement. Nous vous en disons plus dans les deux paragraphes qui suivent. 

Importation de voitures neuves en Algérie : voici la date de la mise en place du cahier des charges 

Tant attendue par les concessionnaires automobiles en Algérie, la date de la publication du cahier des charges est enfin connue. Elle a été fixée au jeudi 17 novembre 2022. C’est en effet ce qu’a dévoilé la Présidence de la République dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle.

Il est utile de noter qu’à l’issue de la même réunion, le président Tebboune a évoqué d’autres sujets. Entre autres, le Chef suprême des Forces armées a ordonné d’enrichir le projet de la loi. Cela tout en soulignant « la nécessité de tenir compte de la spécificité des tâches qu’il comprend et de la confidentialité qu’exigent celles-ci dans le cadre de la protection des intérêts supérieurs de l’État ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes