23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéBabour Ellouh : Echorouk TV s'exprime suite à la convocation par l'ARAV

Babour Ellouh : Echorouk TV s’exprime suite à la convocation par l’ARAV

Publié le

- Publicité -

Algérie – Suite à la convocation d’Echorouk TV par l’ARAV au sujet du feuilleton Babour Ellouh, la chaîne télévisée s’est exprimée. Nous vous relayons les détails à ce sujet, dans la suite de ce passage du 13 avril 2022.

En effet, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) avait convoqué la directrice de la chaîne Echorouk TV à propos de certaines séquences du feuilleton diffusé durant le mois sacré Babour Ellouh. Cela, car l’instance algérienne chargée de l’organisation du domaine audiovisuel en Algérie a reçu des plaintes sur des scènes de la série  jugées « osées » par les téléspectateurs.

Par conséquent, la chaîne télévisée privée s’est exprimée à ce sujet à travers la publication d’un communiqué. Au fait, Echorouk TV a donné des explications concernant ce qui a été diffusé sur la Toile algérienne. Pour rappel, certains médias sur les réseaux sociaux ont parlé de dépassements qui affectent l’aspect spirituel du Ramadan. Mais aussi, la religion musulmane à travers ces scènes de la série Babour Ellouh.

- Publicité -

D’après les explications apportées dans le même texte, le média concerné a indiqué qu’il s’agit simplement de certains clips fragmentés. Puis attribués à la série ramadanesque susmentionnée. En sus, l’administration de la chaîne télévisée a affirmé que cela ne concerne en aucun cas ce qui se diffuse sur la télévision. 

Babour Ellouh : une série ramadanesque familiale

D’après le même communiqué; la source confirme qu’elle s’est engagée depuis ses débuts à écarter tout ce qui pourrait nuire à la pudeur collective. Et ce, à travers toute œuvre diffusée sur les écrans des téléspectateurs algériens, notamment, le feuilleton Babour Ellouh. En sus, Echorouk TV a affirmé qu’il s’agit d’une chaîne algérienne familiale dans sa forme et son contenu.

Toutefois, le média a souligné que la plupart des scènes de la série Babour Ellouh accréditées n’incluent aucun abus direct. Cela dit, elles ont été véhiculées avec professionnalisme. D’autant plus que le feuilleton en question traite plusieurs phénomènes très répandus en Algérie, dont l’immigration clandestine.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -