AccueilScoop et PeopleL’Algérienne Amira Riaa répond à ses détracteurs qui la traitent de «...

L’Algérienne Amira Riaa répond à ses détracteurs qui la traitent de « vendeuse de voiles »

People – Traitée de « pauvre vendeuse de voiles », l’instagrameuse algérienne Amira Riaa sort du silence et répond à ses détracteurs via une story Instagram. Dzair Daily vous en dit plus dans les lignes qui suivent. 

En fait, vous n’êtes pas sans savoir que les influenceurs sont souvent critiqués sur les réseaux sociaux. Tandis que certains d’entre eux ont décidé de faire la sourde oreille face aux critiques, d’autres ne ratent jamais l’occasion pour répondre aux avis négatifs. C’est le cas de la YouTubeuse algérienne Amira Riaa. Elle a récemment souhaité remettre les pendules à l’heure face à ses nombreux ses détracteurs. 

Chose à laquelle la jeune femme a procédé via une story publiée sur son compte Instagram. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 28 août 2022.

Ces jours-ci, la maman de Mirou a dû faire front à des critiques pour le moins acerbes. Dans le détail, la créatrice de contenus digitaux, qui compte plus de six millions d’abonnés sur le réseau social au logo rose, a déclenché une grosse polémique.

La cause ? Sa collaboration avec Wesley Nakache, un homme d’affaires sioniste accusé par beaucoup d’être un des alliés d’Israël. À cet effet, les utilisateurs des réseaux sociaux ont sorti les griffes à l’encontre de la fondatrice de la marque « Amira Riaa ». Pour arranger la situation, l’épouse de Touha a simplement supprimé le post du concours. 

« mon succès suscite la jalousie et la haine de certains », confie Amira Riaa 

Par le biais d’une session questions/réponses, organisée sur son compte Instagram, Amira Riaa a répondu cash aux personnes qui la qualifient de « pauvre vendeuse de voiles sans importance ». Dans le détail, l’un de ses abonnés lui a posé la question en vue de connaître son avis sur ledit surnom que beaucoup de gens lui attribuent.

À cet effet, l’ancienne acolyte de Mounia Benfeghoul a exprimé, à termes à peine voilés, son dégoût vis-à-vis du surnom peu flatteur qu’elle a récemment hérité. Dans le même sillage, la femme d’affaires de 27 ans a estimé que sa réussite a fait naître une sorte de jalousie maladive chez beaucoup de personnes .

« Les gens me critiquent mais continuent quand même de suivre les moindres détails de ma vie. J’appelle ça la réussite », a encore déclaré Amira Riaa. Autant dire que les commentaires négatifs lui passent finalement au-dessus. Elle savoure chaque instant de sa vie et elle ne s’en cache pas ! 

riaa amira algérienne

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes