20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
mercredi, 12 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : Tebboune promet d'augmenter les salaires en 2024

Algérie : Tebboune promet d’augmenter les salaires en 2024

Publié le

- Publicité -

Algérie – Mettant les salaires au cœur de sa politique, le Président algérien Abdelmadjid Tebboune, promet une hausse significative en 2024, une initiative qui pourrait redéfinir le paysage socio-économique algérien. On vous en dit plus, ce 26 octobre 2023.

Lors d’une réunion spéciale consacrée à l’étude et à la discussion du projet de loi de finances pour 2024, le Président de la République a émis d’importantes directives pour l’année à venir. Abdelmadjid Tebboune a montré, en effet, un engagement ferme en faveur des travailleurs en Algérie, en ordonnant une augmentation notable des salaires en 2024.

- Publicité -

Selon un communiqué de la présidence, après que le ministre des Finances a présenté le projet de loi au conseil des ministres, Tebboune a mis l’accent sur la nécessité de prioriser la préservation du pouvoir d’achat des citoyens. Ce faisant, le président a appelé, effectivement, à l’utilisation de toutes les méthodes disponibles pour y parvenir, tout en tenant compte des équilibres financiers du pays.

Vers une revalorisation sans précédent en 2024 : Tebboune met les salaires au cœur de son agenda

Un autre point saillant de la réunion a été la directive présidentielle d’inclure les augmentations salariales qui ont été approuvées lors de réunions précédentes du conseil des ministres depuis 2022. L’objectif est de concrétiser l’engagement du président à réaliser des augmentations atteignant 47 % d’ici 2024. C’est ce que rapporte le média arabophone Ennahar dans son récent numéro.

Cette initiative prend également en compte l’impact financier résultant de la révision des lois fondamentales régissant les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

- Publicité -

Ce focus sur la protection du pouvoir d’achat des citoyens algériens, combiné à l’importance accordée aux augmentations salariales et aux ajustements nécessaires dans des secteurs clés comme la santé et l’éducation, montre clairement la détermination du gouvernement à répondre aux besoins de la population tout en assurant la stabilité financière du pays.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -