Algérie : La Suisse suspend l’ouverture des frontières aux Algériens

Algérie – La Suisse suspend l’ouverture de ses frontières aux citoyens Algériens et à 106 autres pays qui ne font pas partie de l’Union Européenne dès ce samedi.

En effet, depuis l’apparition du Coronavirus dans le monde, la fermeture des frontières a été imminente. C’est pourquoi, l’ouverture des frontières dans certains pays semble très sélective. Notamment pour la Suisse, qui a décidé de suspendre l’accès à ses frontières à l’Algérie et à 106 autres pays. De ce fait, seuls les nations membres de l’espace Schengen sont autorisées à s’y rendre, indique le site Algérie 360°. 

C’est le Département fédéral de la justice et police (DFJP) qui a fait part de la mesure; hier, le 06 août 2020, les citoyens qui ne sont pas membres de l’Union européenne ne seront désormais plus autorisés à s’y rendre à compter de ce samedi 7 août 2020, rapporte la même source. 

Néanmoins, 20 pays, qui ne sont pas des États membres du Schengen font l’objet d’une exception, à savoir; l’Andorre, l’Australie, la Bulgarie, le Canada, Chypre, la Corée du Sud, la Croatie, la Géorgie, l’Irlande, le Japon, le Maroc, Monaco, la Nouvelle-Zélande, la Roumanie, le Rwanda, Saint-Marin, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay, et le Vatican. Ces derniers devront toutefois se soumettre à une mise en quarantaine de 10 jours si cela est nécessaire.  

Des pays de l’Union Européenne repoussent l’ouverture de leurs territoires avec l’Algérie 

L’Algérie n’est plus considérée comme étant un pays sûr, la forte propagation du Coronavirus lui a valu d’être classée rouge par le Secrétariat d’État aux migrations. Une situation qui a poussé les États Schengen à garder leurs frontières fermées, pour se protéger contre une éventuelle importation du virus.

Par conséquent, les citoyens algériens se voient interdire l’accès par 06 pays d’Europe, dont l’Allemagne, la Belgique, la Hongrie et la France; ces derniers partagent tous le même avis, sur la situation sanitaire critique de l’Algérie qui risque de représenter un danger épidémiologique pour les autres. 

L’Espagne garde également ses frontières avec l’Algérie, mais pour une toute autre raison; celle de réciprocité diplomatique car rappelons le, l’Algérie maintient son territoire fermé depuis la forte propagation de la pandémie; et aucune information sur une éventuelle réouverture n’a été communiquée par les autorités compétentes. 

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes