AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : plus de 2.200 harragas vers l’Espagne en un mois

Algérie : plus de 2.200 harragas vers l’Espagne en un mois

Algérie – En un seul mois, au-delà de 2.200 harragas algériens ont pris la mer en direction des côtes de l’Espagne. Plus d’informations sont disponibles ci-dessous, ce mercredi 04 août 2021.

En effet, pendant le mois de juillet dernier, plus de 2.200 harragas d’Algérie ont rejoint l’Espagne par les côtes d’Almeria et les Baléares au sud du pays. C’est à bord d’embarcations que 2.217 migrants clandestins ont posé les pieds sur le sol espagnol. Un chiffre qui donne le vertige. Il est rapporté par le Centre international d’identification des migrants disparus (CIPIMD) et enregistré depuis le 1er jusqu’au 31 juillet.

Parmi ces harragas qui sont partis chercher le rêve en rejoignant l’Espagne, plusieurs femmes et enfants sont présents. Ils sont arrivés à bord de 120 barques. 80 embarcations se sont retrouvées sur les côtes d’Almeria, pendant que 17 ont rejoint les Baléares. Parmi les migrants clandestins, 1.417 ont été arrêtés par les gardes-côtes espagnols, rapporte Algérie Eco.

Tandis que 800 ont réussi à s’échapper pour pénétrer dans pays sans se faire intercepter. Une fois les harragas retenus par les autorités, ils sont mis dans des centres de rétention pour étrangers. Ils seront ensuite relâchés avec décision d’expulsion. Une décision qui ne s’applique que dans 10 % des cas, précise la presse espagnole citée par la même source.

Le chiffre des harragas en hausse depuis le début de l’année

Effectivement, depuis le début de l’année 2021, près de 400 embarcations ont rejoint l’Espagne, d’après un des membres du CIPIMD. Il a également avoué que son organisme est incapable d’endosser tous ces gens qui ont recourt à l’immigration clandestines. En effet, les harragas qui rejoignent l’Espagne sont de plus en plus nombreux.

Pour rappel, en 2020, plus de 41.000 harragas ont rejoint le sol espagnol. Sur les 41.000 migrants illégaux, 11.200 étaient de nationalité algérienne, d’après la police espagnole.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes