AccueilScoop et PeopleAlgérie : Fatma Zohra Alahoum répond à ses détracteurs après sa danse...

Algérie : Fatma Zohra Alahoum répond à ses détracteurs après sa danse polémique

People – Sur les réseaux sociaux, l’actrice connue en Algérie, Fatma Zohra Alahoum, a rétorqué à ses détracteurs sur la controverse qu’a suscitée sa vidéo en train de danser. On vous en dit tout dans la suite de ce numéro.

Une soirée avec beaucoup d’ambiance, de musique et de danse ! Le cocktail que s’est offert Fatma Zohra Alahoum, une actrice célèbre en Algérie, détonne sur le Web. Invitée à événement, l’artiste s’est lâchée. Cependant, la festivité, censée être privée, ne l’est pas restée longtemps. Dzair Daily relate pour vous tous les détails dans la suite de cet article du lundi 3 octobre 2022. Restez là ! 

En effet, dans la séquence, on peut voir la figure artistique en train de danser et se déhancher sur une musique chaoui. Une vidéo qui a fuité et est vite devenue virale sur les réseaux sociaux. Ce qui lui vaut des critiques. Effectivement, le comportement de l’actrice algérienne a suscité plusieurs réactions indignées des internautes Dz.

Face aux nombreuses remarques et commentaires désapprobateurs, la protagoniste a décidé de répondre d’une manière assez directe à ses détracteurs. Elle s’est, alors, emparée de ses réseaux sociaux pour apporter des éclaircissements. Et éteindre, par conséquent, la polémique.

Fatma Zohra Alahoum défend son choix de ne pas porter le voile

À travers son intervention, l’artiste en question a tenu à présenter ses excuses à son public. Ceux n’ayant pas apprécié sa dernière sortie. Elle a tout de même défendu son droit de s’amuser lors d’une soirée privée. « J’étais dans un mariage en train de danser avec mes amis artistes » a-t-elle lâché. Cela avant de poursuivre « J’étais très spontanée ».

Cependant, au sujet de son hijab, la vedette de « Achour El Acher » n’a pas utilisé la langue de bois ! Fatma Zohra Alahoum assume son choix et joue franc-jeu. « Y a que Dieu qui peut me juger à ce sujet. Le jour où je déciderai de porter le voile, je ne demanderai la permission de personne », a conclu la concernée. Voilà ce qui a le mérite d’être clair !

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes