Algérie : Djamel Benlamri dévoile des détails sur son enfance

People – Habituellement discret sur sa vie privée, le footballeur de l’équipe d’Algérie, Djamel Benlamri, s’est laissé aller sur de rares confidences sur son enfance. Dzair Daily vous en dit davantage juste ici, dans ce numéro du mercredi 20 avril 2022.  

Né en 1989 dans la capitale d’Algérie, Djamel Benlamri est, aujourd’hui, la clé de voute de la défense de l’équipe nationale. Grâce à sa force, sa détermination et son talent, il a su passer d’espoir banni à taulier inamovible sous Belmadi. Dans un live lancé sur son compte Instagram, l’ancien joueur de JSK s’est laissé aller dans des confidences concernant ses difficiles moments vécus durant son enfance. 

Vous êtes intéressés et vous désirez en savoir plus ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans cette nouvelle édition, plus de détails à cet égard. En effet, Djamel Benlamri se plonge dans le passé. Il a livré un témoignage choc sur son enfance et son chemin semé d’embûches et qui a fait de lui, l’homme qu’il est aujourd’hui. C’est sur ses réseaux sociaux que le footballeur s’est confié, sans mâcher ses mots, sur son passé.

Djamel Benlamri raconte son passé difficile

Loin d’être gêné, le numéro quatre des Fennecs a commencé à fouiller dans ses souvenirs douloureux d’une époque ancienne. Le joueur Dz a confié que ses parents ne roulaient pas sur l’or. Une situation qui l’a poussé à abandonner les bancs de l’école. Et ce, afin de pénétrer dans le monde du travail et subvenir à ses besoins quotidiens. La situation financière très délicate de sa famille ne permettait pas de prendre en charge ses frais de scolarité, a-t-il narré.

Avec une fierté de lion, le roc défensif de la sélection nationale a avoué s’être adonné au commerce très jeune. Cela, avant d’entamer sa carrière de footballeur. Un peu plus loin, il a évoqué les sacrifices de ses parents. « Maman a tout fait pour nous. Elle était femme de ménage », a indique l’ex-sociétaire du Qatar SC, les yeux tout brillants.

Des épreuves indélébiles, mais le guerrier n’a jamais lâché. Malgré tout ce qu’il a vécu, le membre des Fennecs est devenu assez fort pour prendre le chemin de la réussite. La misère a forgé, effectivement, l’ambition de celui qui est aujourd’hui, incontestablement un des meilleurs défenseurs algériens de tous les temps.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes