23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Les détails du procès de Said Bouteflika, Hanoune et Toufik

Algérie : Les détails du procès de Said Bouteflika, Hanoune et Toufik

Publié le

- Publicité -

Algérie – Said Bouteflika, le général Toufik et Louisa Hanoune ont comparu ce 9 février devant la Cour d’appel militaire de Blida. Un procès qui s’est déroulé sans la présence du public et de la presse.

Le procès tant attendu s’est ouvert ce dimanche 9 février au tribunal militaire de Blida. Un périmètre de sécurité a été déployé autour du tribunal tandis qu’un rassemblement en soutien à Louisa Hanoune a été organisé par les militants du Parti des travailleurs (PT).

Ce dimanche, tous les accusés étaient présents à l’exception du général Athmane Tartag qui s’est démarqué une nouvelle fois par son absence, rapporte l’un des avocats de la défense Me Khaled Bourayou, qui a par ailleurs indiqué que « le procès s’est déroulé dans de bonnes conditions », ajoutant que « ce qui s’est passé lors de la réunion ne constitue pas des faits relevant du pénal ».

- Publicité -

Contrairement au premier procès qui s’est tenu le 24 septembre dernier, l’audition d’aujourd’hui a été marquée par la présence de 8 témoins de haute importance à l’instar du frère de Said Bouteflika, à savoir Nasser Bouteflika, Tayeb Belaiz l’ancien président du Conseil constitutionnel, l’ex-secrétaire général de la Présidence, Habba El Okbi ou encore l’ex-conseiller du président Bouteflika, Sid Ali Boughazi.

Un procès en deux parties

Dans le même sillage, Me Bourayou a signalé la première partie du procès a été consacrée à l’audition du général à la retraite et ex-patron du DRS Mohamed Médiene dit Toufik, révélant que ce dernier s’est défendu en insistant sur le fait d’avoir mené « la première campagne contre la corruption ». Une mission qu’il avait conduit du temps où il était à la tête des renseignements, rapporte la même source.

L’avocat poursuit en indiquant que la deuxième partie séance de l’après-midi a été consacrée à l’écoute du frère de l’ex-président déchu Said Bouteflika et la chef du parti trotskiste (PT) Louisa Hanoune qui se sont présentés à la barre pour se défendre face aux accusations retenues contre eux.

- Publicité -

Vers les coups de 17h30, le juge de la Cour d’appel militaire de Blida a annoncé la clôture de la session de jugement, qui reprendra demain, lundi 10 février.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -