L’Algérie compte 58 Wilayas : Voici les nouvelles Wilayas (découpage administratif 2021)

Algérie – L’Algérie compte désormais et officiellement 58 wilayas en ce début d’année 2021. Le président a promu 10 circonscriptions administratives du Sud du pays en Wilayas. Découvrez ces nouvelles Wilayas.

En effet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a officiellement promu, ce dimanche 21 février 2021, dix (10) circonscriptions administratives créées dans le Sud algérien en Wilayas à part entière dotées de pleines prérogatives, portant ainsi le nombre de Wilayas à 58 au total en Algérie.

Il s’agit, selon le communiqué rendu public ce 21 février par la présidence de la République, de ces nouvelles Wilayas localisées dans le Sud du pays. :

  • Timimoun,
  • Bordj Badji Mokhtar,
  • Ouled Djellal,
  • Béni Abbès,
  • In Salah,
  • In Guezzam,
  • Touggourt,
  • Djanet,
  • El Meghaïer
  • El Menia

En outre, poursuit le même communiqué, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a nommé les Walis et les Secrétaires Généraux de ces nouvelles Wilayas. Il s’agit de :

  • Youcef Bechlaoui, Wali de Timimoun
  • Othman Abdelaziz, Wali de Bordj Badji Mokhtar,
  • Aissa Aziz Bouras, Wali de Ouled Djellal,
  • Saad Chennouf, Wali de Béni Abbès,
  • Ibrahim Ghired Wali de In Salah,
  • Mehdi Bouchareb, Wali de In Guezzam,
  • Naser Sebaa, Wali de Touggourt,
  • Benabdellah Chaieb Eddour, Wali de Djanet,
  • Aissa Aissat, Wali d’El Meghaïer
  • Boubaker Lansari, Wali d’El Menia

Pour rappel, l’adoption du projet de loi visant à ériger les dix (10) circonscriptions administratives créées dans le sud algérien en Wilayas dotées de pleines prérogatives a été décidé lors du Conseil des ministres qui s’est tenu le 26 novembre 2019, sous la supervision de Abdelkader Bensalah, alors Chef de l’Etat.

| Lire aussi : Remaniement ministériel en Algérie (février 2021) : Voici le nouveau gouvernement de Tebboune

Rappelons en outre que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a procédé, ce dimanche 21 février à un remaniement ministériel partiel, en procédant à certains changements au sein de son exécutif.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes