Algérie : Les aéroports du pays enregistrent des pertes colossales

Algérie – L’Établissement de gestion de services aéroportuaires (EGSA) a révélé des pertes financières induites sur les aéroports du pays par la suspension des liaisons aériennes; dépassant largement la centaine de milliards de dinars. Pis encore, il prévoit la poursuite de ces pertes à la lumière du prolongement des mesures de confinement.

L’ampleur de l’impact dévastateur de la pandémie du nouveau coronavirus sur l’économie algérienne s’élargit de jour en jour. L’aéroport d’Alger a dans ce sillage subi des pertes estimées par l’organisme ci-dessus mentionné, à pas moins de 130 milliards de dinars; et ce chiffre devrait augmenter compte tenu de la prolongation des mesures de quarantaine, jusqu’au 14 mai d’une part; et la reprise progressive des vols de l’autre.

Tahar Allache, le directeur général de l’EGSA, qui considère le remboursement aux clients comme peu probable car il s’agit de report de vols et non pas d’annulation; a déclaré le 29 avril, au quotidien arabophone Echorouk; que la propagation du coronavirus, dans le monde et en Algérie, a affecté le secteur de l’aviation en général, et l’aéroport d’Alger n’est en aucun cas épargné; par cette cessation extraordinaire et hautement coûteuse. 

D’après la même source, l’aéroport de la capitale est témoin, dans ce contexte d’interruption des vols à destination et en provenance des pays étrangers; en particulier l’Arabie Saoudite dans le cadre des voyages de la Omra, habituellement en effervescence en cette période; d’une absence totale du trafic aérien pendant plus d’un mois et demi.  La situation est donc délicate, d’autant plus que le retour à la normale semble lointain; et une fois permis ce sera petit à petit.

Aéroports de l’Ouest : Chute du chiffre d’affaires de près de 95% !

Pour sa part, le directeur général de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires de l’Ouest (EGSAO), Abdelkader Kessal, a indiqué; la veille des déclarations évoquées plus haut, que le chiffre d’affaires des aéroports de cette région du pays a reculé de 95% durant le mois d’avril passé; à cause des retombées drastiques de la pandémie du nouveau Covid-19 sur l’économie mondiale; a rapporté l’agence officielle APS.

Cependant et selon les mêmes propos, ces difficultés financières, frappant de plein fouet les structures aéroportuaires de l’Ouest; ne vont pas se répercuter sur le versement des salaires des travailleurs; du moins jusqu’au mois de mai prochain, a nuancé le responsable le jour de sa déclaration, à savoir le 28 avril dernier.

En sus, 90% des effectifs, primauté accordée aux éléments souffrant de maladies chroniques, des onze (11) aéroports gérés par l’EGSAO bénéficient; dans le cadre des précautions prises contre la contagion de la pneumonie virale, d’un congé annuel ou exceptionnel; à part les personnels chargés des permanences et des équipes de nuit, à l’image des agents de sécurité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes