Algérie : pas d’achat de logements grâce au crédit halal pour cette raison

Algérie – Les guichets de la finance islamique refusent d’attribuer un crédit halal pour l’achat d’un logement à cause de la non-disponibilité de contrats de propriété chez les clients.

En effet, le secteur de la finance islamique a reçu l’approbation de la majorité des citoyens algériens. Cependant, les banques en Algérie qui ont adopté cette pratique pour différentes opérations de financement se trouvent face à un dilemme et refusent l’attribution d’un crédit halal pour l’achat d’un logement à une certaine catégorie de clients. C’est ce qu’a rapporté Echorouk hier.

Dans le détail, les guichets de la finance islamique se sont vu contraints de ne pas accepter les dossiers des clients pour l’achat d’un logement. La cause serait que les demandeurs d’un crédit halal ne possèdent pas de contrat de propriété mais plutôt un contrat d’attribution. Ce qui n’est pas conforme à ce que stipule le système bancaire islamique.

De ce fait, les services du ministère des Finances et le Haut Conseil Islamique (HCI) seraient en train d’étudier le dossier en question. Et ce, dans le but de trouver les solutions adéquates à cette problématique. Il s’agirait de solutions dont le cadre juridique et légal serait en harmonie avec les projets de financement d’immobilier par le biais islamique.

En outre, il serait de même pour l’achat d’un logement que pour l’achat de terrains qui ne sont pas enregistrés auprès des directions foncières de l’Etat. Ce qui rend l’opération de l’octroi d’un crédit suivant le nouveau processus islamique pas possible en ce moment en vue des services actuels proposés par les banques.

Projet d’assurance Takaful « Halal » : pour quand le lancement officiel en Algérie ?

Dans un autre contexte, la même source est revenue sur le projet d’assurance Takaful et son lancement officiel sur le marché de la finance algérien. De ce fait, il a été indiqué que le dossier serait en cours d’attente de la publication des décrets exécutifs. D’autant plus que les compagnies d’assurances étatiques, mais aussi privées seraient en pleine préparation.

En sus, parmi les compagnies d’assurances certaines ont choisi d’ouvrir des guichets dans leurs agences actuelles dédiées à Takaful. Alors que d’autres auraient préféré ouvrir des filiales indépendantes pour le lancement de cette activité. Sachant que deux (02) entités nationales ont déjà annoncé qu’elles étaient prêtes à se lancer dans ce volet. Il leur reste juste à attendre les décrets exécutifs.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes