AccueilGuide VoyagesAir Algérie : vers la baisse des prix des billets en 2022

Air Algérie : vers la baisse des prix des billets en 2022

Voyage – Après les prix excessifs enregistrés des billets d’avion d’Air Algérie, une baisse prometteuse s’annonce pour 2022, selon le chargé de communication chez le transporteur public. Voici tout, ce 03 janvier. 

Le porte-parole de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, Amine Andaloussi, a révélé, lors de son passage sur Echorouk News TV, que les prix des billets proposés dépendent de l’offre et la demande et que cette règle est susceptible de changer la donne en ce 2022. En conséquence, pour ce qui est du problème posé par le prix des billets d’avion, explique l’intervenant, « la solution est dans l’offre et la demande. Lorsqu’il y aura plus de vols, les prix vont baisser. Le prix des billets dépend du nombre de vols. »

Afin d’appuyer ses propos, le responsable ajoute une illustration réelle : le prix d’un billet Alger-Paris (aller-retour) est actuellement à 64.000 DZD contre 27.000 DZD seulement, soit presque le double par rapport à la période durant laquelle le transporteur national effectuait une quantité de vols beaucoup plus importante. 

Par ailleurs, la même source met l’accent sur la forte liaison avec l’offre et la demande, et souligne que les prix des billets des autres compagnies aériennes s’élèvent jusqu’à trois fois plus chers que ceux appliqués par Air Algérie.

Les prix exorbitants causent d’autant plus de mépris

Beaucoup de mécontentement exprimé de par les députés quant aux prix excessifs qu’applique Air Algérie ou encore les autres compagnies aériennes étrangères, surtout les lignes entre l’Algérie et la France.

« Le prix d’un billet aller simple entre Paris et Alger dépasse les frais d’un séjour d’une semaine à Istanbul qui comprend un billet aller-retour avec Turkish Airlines, un hébergement de six jours dans un hôtel cinq étoiles avec petit-déjeuner, les frais du guide touristique et des visites ainsi que les frais de transport de et vers l’aéroport », a écrit le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi dans une publication sur sa page Facebook.

Depuis la réouverture partielle des frontières le 1er juin, Air Algérie opère une cinquantaine de vols par semaine au départ et à destination de l’Algérie. C’est avec la France, l’Espagne et l’Italie. Mais également l’Allemagne, la Turquie, le Royaume-Uni ainsi que le Canada. Enfin, on a la Tunisie, les Émirats Arabes Unis (EAU) et le Qatar.

Il est à rappeler que les prix des billets d’Air Algérie peuvent baisser si la compagnie opère plus de vols. Menant ainsi à une situation délicate vu les restrictions imposées par plusieurs pays notamment depuis l’apparition du nouveau variant Omicron.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes