Affaire Future Gate : Numidia Lezoul, Rifka et Stanley passent de témoins à accusés

Algérie – Interrogés ce mercredi par le juge d’instruction, les influenceurs Rifka, Numidia Lezoul et Stanley deviennent des accusés dans l’affaire Future Gate. On vous en dit plus à ce sujet, ce jeudi 20 janvier 2022. 

L’affaire des étudiants algériens arnaqués par l’agence Future Gate continue de faire des révélations ahurissantes. Hier, le juge d’instruction du tribunal de Dar El Beïda a entendu tous les témoignages des personnes impliquées. Parmi eux, on retrouve le propriétaire de l’agence, sa secrétaire et les influenceurs qui ont fait la promotion pour cette agence. Il s’agit notamment de Numidia Lezoul, Rifka et Stanley. 

Effectivement, ces personnalités populaires sur les réseaux sociaux ont livré, mercredi, leur version des faits devant la cour de Dar El Beïda à Alger. Appelé premièrement afin de témoigner, visiblement la situation se complique de plus en plus pour ces influenceurs. Ces derniers passent du statut de témoins à celui d’accusés. Il s’agit de ce que rapporte le site spécialisé La Patrie News.  

Dans le détail, le juge d’instruction a retenu deux chefs d’accusation contre deux influenceurs. Il s’agit de Mohamed Aberkane, connu sous le pseudo Stanley et de Farouk Boudjemline, appelé Rifka. Ces derniers sont accusés d’arnaque, d’escroquerie et publicité mensongère. Selon la même source, une potentielle troisième charge pourrait compliquer leur position. Ils pourraient être accusés aussi de fraude fiscale. 

Numidia Lezoul risque une sentence plus légère

Disparu des radars depuis quelques jours, Numidia Lezoul est réapparu dans la journée d’hier. Elle s’est même présentée au tribunal pour livrer sa version des faits dans cette affaire qui commence à prendre de l’ampleur. L’influenceuse numéro un en Algérie en termes d’abonnés s’est livré volontairement à la justice. Concernant son cas, le juge d’instruction a retenu un seul chef d’accusation. Elle est accusée de publicité mensongère.  

Par ailleurs, les principaux accusés dans cette affaire sont le Directeur de l’agence Oussama R, et la secrétaire de Future Gate Lina J. Ses derniers sont inculpés pour de nombreux chefs d’accusations. Ils devront comparaître devant la justice pour association de malfaiteurs, escroquerie et arnaque et pour transfert illicite de fonds. En outre, les comparutions devant le juge d’instruction se poursuivent.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes