L’actrice algérienne Amina Wissem fond en pleurs sur Instagram : voici pourquoi

People – Face à la caméra, l’artiste algérienne Amina Wissem a éclaté en sanglots. Dzair Daily expose pour vous la raison de sa tristesse immense, dans la suite de ce nouveau numéro.

Un accueil joyeux à la porte, les promenades matinales… Les animaux de compagnie partagent fidèlement la vie de leurs maîtres et les accompagnent au quotidien. Ainsi, tout comme la perte d’un être cher, leur disparition est terriblement difficile à surmonter et peut créer un vide immense. Une situation qu’a vécue, malheureusement, l’actrice algérienne Amina Wissem, hier soir.

L’actrice en question s’est fait connaître en ramadan 2018. Et ce, suite à sa participation à la deuxième saison du feuilleton dramatique El Khawa. Une actrice prometteuse qui a multiplié, en effet, les fans aux quatre coins du pays après avoir animé le célèbre programme les DZ in Dubai. Belle, joviale et douée, la jolie blonde est suivie par plus de 493.000 personnes sur Instagram. Une large communauté avec laquelle, elle partage son quotidien.

Habituellement souriante et de bonne humeur, l’animatrice DZ a étonné ses abonnés en arborant un autre visage. En effet, ses fans ont découvert ce lundi la jeune femme émue aux larmes dans une série de stories Instagram inquiétante. Une douloureuse circonstance a fait craquer Amina Wissem en public.

Amina Wissem chagrinée suite au décès de son chiot

Triste nouvelle pour la vedette de « El Khawa » !  L’actrice basée à Dubaï et sa famille viennent, effectivement, de perdre l’un de leurs membres. Après plusieurs années passées ensemble, leur chiot a poussé son dernier souffle. Et ce, après avoir été percuté accidentellement par une voiture. Le décès de son compagnon à quatre pattes, qu’elle avait adopté depuis tout petit, est survenu hier soir. Chagrinée suite au décès de son greffier, elle a laissé parler ses émotions face à la caméra. 

Profondément touchée, l’artiste au sourire permanent semble beaucoup souffrir de la disparition de sa boule de poils. « Mon bébé est décédé, je suis sous le choc », a-t-elle inscrit. « Je ne sais pas comment je peux vivre sans lui », a-t-elle poursuivi. Un coup dur pour la journaliste algérienne et sa famille ! 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes