13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
vendredi, 1 mars 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileVéhicules moins 3 ans Algérie : voici comment sont calculés les taxes...

Véhicules moins 3 ans Algérie : voici comment sont calculés les taxes et les droits douaniers

Publié le

- Publicité -

Automobile – Vous découvrirez dans cet article comment les taxes et les droits douaniers seront calculés après l’importation de véhicules de moins de 3 ans en Algérie. Tous les détails sont dans les lignes qui suivent, ce 1er mars 2023.

Alors que le dernier numéro du Journal officiel a dévoilé les conditions et modalités d’importation des voitures d’occasion, les citoyens se demandent si le coût de revient total de ces véhicules dépassera ou non les prix appliqués en Algérie. Voici donc dans la suite de ces lignes les taxes et les droits douaniers que devront en principe payer les importateurs de véhicules de moins de 3 ans en Algérie.

En effet, les Algériens souhaitant importer des véhicules devront d’abord prendre en compte certains critères. Ils doivent en effet savoir qu’outre le prix du véhicule, il faudra payer des taxes et des droits de douanes. C’est en additionnant tous ces montants que l’on pourra savoir le coût de revient de son nouveau véhicule. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

- Publicité -

Comment calculer le prix de revient d’un véhicule importé ?

Ainsi, pour l’achat de n’importe quel véhicule, il faudra régler en plus de son prix la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Cette dernière représente 19 % du prix du véhicule. Il faudra aussi payer des droits de douane, qui sont de l’ordre de 15 % du prix du bien importé. Il faudra ensuite ajouter aussi une taxe de solidarité, qui elle s’élève à 2 % du prix du véhicule. Au total, ces taxes vont représenter 36% du prix de la voiture.

En prenant par exemple une Dacia Stepway qui date de 2019. Et qui a été mise en vente à 7.800 euros. On peut faire le change au taux du marché parallèle, pour connaître sa valeur en dinar. Son prix revient alors à un peu plus de 171 millions de centimes. Il faut maintenant calculer le montant de toutes les taxes, soit 36 % du prix. Ces taxes reviendront à environ 61 millions de centimes.

Par ailleurs, après avoir additionné le prix de la voiture et le montant des taxes dues, il faudra y ajouter le prix du transport, qui est d’environ 13 millions de centimes. Le coût total de la Dacia s’élèvera ainsi à 245 millions de centimes. La même voiture en Algérie est proposée entre 280 et 320 millions de centimes. Le gain de l’acheteur sera donc estimé entre 30 et 50 millions de centimes.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -