9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAutomobile Algérie : les concernés par l'importation de voitures de moins de...

Automobile Algérie : les concernés par l’importation de voitures de moins de 3 ans, selon les services douaniers

Publié le

- Publicité -

Automobile – Dans cette nouvelle édition du mercredi 1 mars 2023, l’équipe de Dzair Daily rapporte pour vous, selon les services douaniers, les citoyens concernés par l’importation des voitures de moins de 3 ans en Algérie. Tous les détails sont des lignes qui suivent. 

En effet, les services douaniers ont révélé la catégorie des citoyens concernés par l’importation des voitures de moins de 3 ans en Algérie. Cette information a été rapportée par le média arabophone Al Hayat Tv sur sa page Facebook. Nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article pour en savoir davantage à ce propos. 

Il convient de rappeler que le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a signé dernièrement le décret exécutif lié aux conditions et modalités de dédouanement et du contrôle de conformité lors de l’importations des voitures d’occasion de moins de 3 ans en Algérie. Au fait, le document a été publié dans le dernier numéro du Journal officiel.

- Publicité -

Selon les services douaniers, seule une catégorie de personnes peut importer les voitures de moins de 3 ans en Algérie. On parle ici des citoyens Dz résidant sur le sol national. D’ailleurs, précise la susdite source médiatique, les citoyens peuvent désormais commencer à importer les véhicules d’occasion de l’étranger. 

Réduction des tarifs douaniers : voici ce que la DGD a fait savoir

Effectivement, la Direction générale des Douanes (DGD) s’est prononcée sur les réductions prévues. Soit celles que les autorités algériennes s’apprêtent à mettre en œuvre. On parle ici d’une exonération de 80 % des tarifs douaniers. Et ce, lors de l’importation des voitures électriques de moins de 3 ans en Algérie. Mais pas que ! 

Selon les précisions de la même source, le gouvernement envisage de réduire de 20 % les droits de douane. Cela, pour les voitures électriques dont la cylindrée dépasse 1800 cm3. Tandis que celles dont la cylindrée est inférieure ou égale à 1800 cm3, les autorités prévoient une réduction allant jusqu’à 50 %. 

- Publicité -

algérie concernés importation voitures

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -