AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : Nouvelles taxes sur les véhicules automobiles (Impôts)

Algérie : Nouvelles taxes sur les véhicules automobiles (Impôts)

Signée par Bensalah à la veille des élections présidentielles, la Loi de Finances 2020 prévoit des hausse d’impôts et de taxes dans le secteur automobile.

En effet, les algériens devront faire face l’introduction de nouvelles taxes ou l’augmentation des taxes déjà existantes; sur les véhicules automobiles et engins roulants en Algérie, rapporte l’APS. Cette mesure inscrite dans la Loi de Finances 2020 risque de susciter beaucoup de critiques.

Ainsi, le gouvernement annonce l’entrée en vigueur d’une nouvelle « taxe annuelle » qui prendra effet à partir du 1er janvier 2020. Cette taxe sera payée à la souscription d’un contrat d’assurance par le propriétaire du véhicule. Elle est fixée à 1.500 DA pour les voitures de tourisme et à 3.000 DA pour les autres véhicules.

D’autres augmentations à prévoir

Il faut noter également qu’une augmentation de la Taxe intérieure de consommation (TIC) est à prévoir. Celle-ci est applicable aux véhicules de type « grosses cylindrées ». Elle augmentera de 30% à 60% et elle touchera dorénavant mêmes les véhicules à essence d’une cylindrée supérieurs à 1.800 cm3 ainsi que les véhicules diesel d’une cylindrée dépassant à 2.000 cm3.

En outre, les importations des kits de type CKD/SKD seront soumises à des taxes de 1%, tandis que l’importations de services passera de 3% à 4%. Cette mesure sera accompagnée d’une limitation de l’importation des kits CKD/SKD destinés aux usines algériennes. Ceci implique une hausse non négligeables des prix des voitures neuves avec un taux supérieur à 30%.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici