Devise : voici l’historique du dinar algérien face au dollar de 1970 à 2022

Algérie – Le dinar algérien poursuit sa glissade, depuis plus de cinquante ans, face à la devise étasunienne, à savoir, le dollar, selon la Banque Mondiale (BM). On vous révèle plus de détails à ce sujet dans la suite de notre numéro du 5 mai 2022. 

Depuis plus de cinq décennies, la monnaie nationale n’en finit pas de dégringoler. D’ailleurs, vis-à-vis de la devise américaine, c’est-à-dire le dollar, le dinar algérien a effectué des descentes records. Les cotations de la Banque d’Algérie, pour ce jeudi, indiquent qu’un (1) dollar américain s’échange contre 145,56 DA. Mais la chute du dinar ne relève pas d’un phénomène conjoncturel. 

Il s’agit en effet d’une tendance lourde, comme l’expliquent les dernières analyses de la Banque Mondial (BM). Cette dernière vient de rendre publique l’historique de change du dinar algérien face au dollar de 1970 jusqu’à 2022. Selon la BM, sur les cinquantes (50) dernières années, la monnaie nationale s’est beaucoup déprécie. Et ce, par rapport au billet vert américain. 

Il faut, selon les cours de change des devises publiées aujourd’hui, 145,56 dinars pour un (1) dollar. Effectivement, la dévaluation est beaucoup plus forte à présent. Quand on sait qu’il fallait, en 2010, 74.39 dinars pour 1 dollar. Et qu’à la fin de l’année 2015, il fallait 100.69 dinars pour ce même dollar. Il s’agit de ce que rapporte Echorouk Online. 

Devise : taux de change de dinar face au dollar dans les années 1970 

Face au dollar américain, le dinar algérien continue d’être dévalué davantage. Rappelons les beaux jours, en 1970, un (1) dollar américain s’échangeait contre 4,93 dinars. Et en 1980, il fallait seulement 3,9 dinars pour un (1) dollar. Ou encore en 1990, quand le même dollar s’échangeait contre 8,43 dinars.  

dinar devise dollar algérien

Par ailleurs, au vu des derniers taux de change, la chute de la monnaie nationale est considérable. Certains économistes estiment que cette dévaluation continue du dinar est due à la crise économique et financière que connaît le pays. Cela depuis quelques années. Une situation qui s’est aggravée avec la crise sanitaire à la suite de l’émergence de la pandémie de Covid-19.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes